L'ex-journaliste Sue Montgomery songe à se lancer avec Projet Montréal

Sue Montgomery a fait carrière en journalisme pendant... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Sue Montgomery a fait carrière en journalisme pendant une trentaine d'années au quotidien montréalais The Gazette, avant de quitter en 2015.

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'ex-journaliste Sue Montgomery songe à se lancer en politique municipale aux côtés de Projet Montréal, a appris La Presse.

Sue Montgomery doit annoncer cette semaine le fruit d'une réflexion pour se présenter aux élections municipales de novembre sous la bannière du parti de Valérie Plante. Selon nos informations, elle lorgne la mairie de l'arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce.

Pour ce faire, elle devra d'abord affronter Kevin Copps, frère de l'ex-ministre libérale Sheila Copps, qui a déjà annoncé qu'il briguait le poste. Celui-ci s'était présenté en 2013 pour Équipe Coderre, mais avait mordu la poussière.

Projet Montréal prévoit tenir une soirée d'investiture en juillet ou en août, la date précise n'ayant pas encore été fixée. Le parti attend de compléter son équipe dans ce secteur de l'île avant de convoquer ses membres.

Avec ces deux candidats pressentis pour briguer la mairie de CDN-NDG, Projet Montréal espère ainsi déloger un important membre de l'administration Coderre. Le poste est en effet occupé par l'ex-député libéral Russell Copeman. Élu sous la bannière de Coalition Montréal, celui-ci s'est depuis rallié au parti du maire Denis Coderre, où il s'occupe du dossier de l'habitation au sein du comité exécutif.

Deux élus de Projet Montréal siègent déjà à Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, soit Magda Popeanu et Peter McQueen.

Sue Montgomery a fait carrière en journalisme pendant une trentaine d'années au quotidien montréalais The Gazette, avant de quitter en 2015. Elle a notamment remporté le prestigieux prix Judith-Jasmin en 2009 pour une enquête sur des actes pédophiles commis au Collège Notre-Dame.

À la fin de 2014, elle avait attiré l'attention dans le monde en lançant sur les réseaux sociaux le mouvement #BeenRapedNeverReported (#AgressionNonDénoncée en français), dans la foulée de l'affaire Jian Gomeshi. En 2016, elle a été nommée «femme de mérite» de la Fondation Y des Femmes de Montréal.

Ce n'est pas la première fois que l'ex-journaliste se frotte à la politique. À l'été 2015, elle avait brigué l'investiture du Nouveau Parti démocratique dans la circonscription de Notre-Dame-de-Grâce-Westmount.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer