Inondations: un Montréalais dénonce Postes Canada

L'homme de 61 ans ne comprend pas pourquoi Postes... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND LA PRESSE.)

Agrandir

L'homme de 61 ans ne comprend pas pourquoi Postes Canada n'aide pas davantage les citoyens sinistrés qui ont besoin de recevoir leur courrier.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND LA PRESSE.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Guy Lavigueur est exaspéré. Son père, âgé de 90 ans, attend depuis des jours le certificat de décès de sa femme. Or, depuis samedi dernier, Postes Canada n'assure plus la distribution du courrier dans sa rue inondée de l'ouest de Montréal, puisqu'une quasi-rivière de deux pieds de profondeur bloque l'accès à la boîte postale communautaire. « Il n'y a aucune collaboration. Postes Canada n'a pas de plan dans l'immédiat pour envoyer le courrier et il n'y a aucune façon d'aller le chercher », déplore-t-il.

Malgré l'importante accumulation d'eau dans la rue Bourget, à un demi-kilomètre du pont de L'Île-Bizard, la résidence du père de Guy Lavigueur a été épargnée par la crue historique de la rivière des Prairies. « J'ai 61 ans et je n'ai jamais vu de l'eau là. C'est exceptionnel ! », assure Guy Lavigueur. Néanmoins, Postes Canada a une « obligation de transmettre la poste. C'est un engagement clair et net », affirme-t-il.

« Je prends soin de mon père de 90 ans. Il attend des papiers importants, parce que ma mère vient de décéder. Il y a le certificat de décès, tout ça, et tout est envoyé par la poste ! Mais là, c'est bloqué. C'est très important. On ne sait pas où on s'en va avec Postes Canada », dit-il.

L'homme de 61 ans ne comprend pas pourquoi Postes Canada n'aide pas davantage les citoyens sinistrés qui ont besoin de recevoir leur courrier. « Il aurait dû y avoir un avertissement : voici, nous cessons la distribution dans votre boîte postale et nous communiquerons avec vous dans les prochains jours pour vous offrir une solution, c'est-à-dire vous permettre d'aller chercher votre courrier quelque part. Il n'y a rien eu, aucune note, aucun appel téléphonique ! », dénonce Guy Lavigueur.

Une employée de Postes Canada lui a même dit que la société d'État fédérale n'avait « pas de plan » pour distribuer le courrier aux sinistrés et que pas moins de 9000 foyers étaient touchés par cette interruption. « Elle m'a guidée vers le site web de Postes Canada, et ironiquement, on tombe sur le site de Services Québec. Le site fédéral ramène au site provincial de Services Québec ! », s'amuse Guy Lavigueur.

Hier en fin d'après-midi, à la suite de nos démarches, Postes Canada s'est engagée à livrer gratuitement le courrier de nombreux sinistrés à une autre résidence, puis à clarifier l'information à ce sujet sur son site web. Les résidants de l'arrondissement de L'Île-Bizard - Sainte-Geneviève, à Montréal, et de Gatineau dont le code postal commence par J8P, H9H, H9E ou H9C pourront profiter du réacheminement gratuit de leur courrier. Ceux-ci doivent toutefois contacter Postes Canada.

« Le personnel local va communiquer avec chaque client, on va prendre les dispositions nécessaires pour faire la livraison du courrier. Je n'ai pas de temps précis. Les démarches vont se faire le plus vite qu'on peut », a expliqué Philippe Legault, porte-parole de Postes Canada. Les autres sinistrés de la province privés de courrier sont invités à se rendre à leur bureau de poste ou à appeler au service à la clientèle. Postes Canada n'avait par comptabilisé hier le nombre de foyers privés de courrier au Québec.

«« Il aurait dû y avoir un avertissement : voici, nous cessons la distribution dans votre boîte postale et nous communiquerons avec vous dans les prochains jours pour vous offrir une solution, c'est-à-dire vous permettre d'aller chercher votre courrier quelque part. »

- Guy Lavigueur»





publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer