Exclusif

SPVM: quatre enquêtes réactivées sur l'ex-patron des affaires internes

Philippe Pichet, chef du SPVM... (Archives La Presse, Simon Giroux)

Agrandir

Philippe Pichet, chef du SPVM

Archives La Presse, Simon Giroux

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Quatre enquêtes réalisées par la Sûreté du Québec (SQ) sur l'ancien patron des affaires internes du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Costa Labos, et qui ont été fermées l'automne dernier, ont été réactivées ces derniers jours dans la foulée des allégations qui touchent la police de Montréal, a appris La Presse.

Costa Labos, ex-patron des affaires internes du SPVM... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

Costa Labos, ex-patron des affaires internes du SPVM

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Selon nos informations, ces enquêtes, qui avaient d'abord été menées par les enquêteurs des Normes professionnelles de la SQ, sont maintenant analysées ou poursuivies par les enquêteurs de l'équipe mixte chargée de faire la lumière sur les allégations qui secouent le SPVM. Elles seraient de nouveau analysées non pas en raison d'une remise en question du travail précédent fait par les enquêteurs des Normes professionnelles, mais parce que l'équipe mixte aurait reçu des éléments nouveaux.

Le chef du SPVM, Philippe Pichet, a confirmé à La Presse récemment que deux de ces enquêtes étaient toujours actives.

La première porte sur des allégations voulant que l'inspecteur Labos ait divulgué l'identité d'une source - ce qui est interdit, car cela pourrait mettre sa vie en danger - lors d'une altercation au restaurant de son frère dans Parc-Extension.

La deuxième concerne des allégations voulant que M. Labos ait entravé le cours de la justice en reprochant à deux enquêteurs - qui l'ont enregistré à son insu - d'avoir recueilli la version d'un informateur qui aurait pu disculper Mario Lambert, cet ancien enquêteur des homicides du SPVM reconnu coupable, puis acquitté, d'avoir frauduleusement utilisé un ordinateur du service.

La troisième enquête réanalysée concerne un autre ex-enquêteur du SPVM, Roger Larivière, ciblé par les Affaires internes du SPVM et qui a fait l'objet d'une perquisition après avoir été vu attablé avec un analyste à la télévision, Stéphane Berthomet.

Enfin, l'existence de la quatrième enquête était inconnue jusque-là. Elle concerne une employée civile de la police de Montréal qui reprochait aux Affaires internes de ne pas avoir agi dans son dossier.

Ex-employé de philippe pichet

La femme avait dénoncé le comportement, qu'elle estimait harcelant, de son ex-conjoint, un policier qui a travaillé autrefois sous les ordres directs de celui qui est aujourd'hui directeur du SPVM, Philippe Pichet.

D'après nos informations, l'employée du SPVM aurait fait plusieurs démarches dès 2009 et jusqu'à l'an dernier pour qu'une enquête soit faite sur le harcèlement dont elle disait être victime de la part de son ex-conjoint. À cette époque, le couple se livrait un bras de fer pour la garde des enfants.

Selon ce qu'elle aurait raconté aux enquêteurs de la SQ, son ex-conjoint l'aurait inondée de messages textes, courriels et appels. Il aurait apporté plus d'une fois son arme de service à la maison et l'aurait manipulée alors qu'il était en état d'ébriété.

La femme se serait adressée à au moins deux reprises aux Affaires internes du SPVM, aurait écrit une lettre à l'ancien directeur du SPVM, Marc Parent, et aurait même porté plainte à la ligne Info-Crime en raison de l'absence de suivi dans son dossier.

Des enquêteurs de la Direction des normes professionnelles de la SQ l'auraient finalement rencontrée à l'été 2016. Ils auraient également rencontré et interrogé l'ancien patron des Affaires internes du SPVM, Costa Labos, à ce sujet.

Les enquêteurs des Normes professionnelles de la SQ auraient remis le dossier à un procureur, qui a toutefois décidé qu'il n'y aurait pas d'accusation contre M. Labos et les enquêteurs des Affaires internes du SPVM.

Au SPVM, on nous a indiqué que la plaignante avait déposé deux plaintes aux Affaires internes, la première fois le 20 mars 2012. Après enquête, le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) n'a pas autorisé d'accusation et le dossier a été fermé le 12 octobre 2012. La femme a porté plainte une deuxième fois le 22 octobre 2013 en alléguant des faits nouveaux. Là encore, après l'enquête des Affaires internes, le DPCP a de nouveau refusé de porter des accusations, faute de preuves, le 16 janvier 2014, nous a expliqué la commandante Marie-Claude Dandenault, responsable des relations avec les médias.

«Il faut faire la lumière»

Questionné à ce sujet par La Presse, le directeur du SPVM Philippe Pichet a reconnu que l'ancien conjoint de la plaignante avait travaillé sous ses ordres durant des années et a rejeté toute influence de sa part dans cette affaire. «Je ne suis pas du tout intervenu dans la gestion de la plainte. Je ne suis pas au courant de façon exacte que l'employée a fait plusieurs plaintes aux Affaires internes, mais ce qu'on me dit, c'est qu'une plainte a été déposée et qu'elle a été fermée. Je sais que la plainte a ensuite été rouverte, car la SQ a été interpellée », a expliqué M. Pichet.

En septembre dernier, M. Pichet avait annoncé fièrement que M. Labos avait été « blanchi » dans toutes les enquêtes faites sur lui, mais les choses ont évolué depuis.

« Il y a beaucoup de dossiers qui ont été fermés et qu'il faut rouvrir, mais c'est correct, car il faut faire la lumière », a-t-il déclaré à La Presse dernièrement.

M. Labos n'a jamais été accusé de quoi que ce soit. Toutefois, il a été déplacé latéralement à un autre poste en octobre 2016 et l'occupe toujours depuis.

Rappelons que dans la foulée de la crise qui secoue actuellement le SPVM, 22 enquêtes internes actuelles et futures ont été transférées à l'équipe mixte chargée de faire la lumière sur toutes les allégations.

Pour joindre Daniel Renaud, composez le 514 285-7000, poste 4918, écrivez à drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l'adresse postale de La Presse.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer