Près de 1,4 milliard sera investi sur 2 ans dans le réseau routier de Montréal

Ces investissements totaux de 1,379 milliard pour 2017... (SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Ces investissements totaux de 1,379 milliard pour 2017 à 2019 se répartissent comme suit : 1225 millions seront consacrés aux structures, 74 millions aux chaussées, 39 millions pour l'amélioration du réseau routier et 41 millions pour son développement.

SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Près de 1,4 milliard seront investis dans le réseau routier de la région administrative de Montréal au cours des deux prochaines années, a annoncé le gouvernement du Québec, vendredi.

De cette somme, 17 millions proviennent des partenaires fédéral et municipaux, a précisé Martin Coiteux, le ministre des Affaires municipales et ministre responsable de la région de Montréal, accompagné du ministre des Transports, Laurent Lessard.

Ces investissements totaux de 1,379 milliard pour 2017 à 2019 se répartissent comme suit: 1 225 millions seront consacrés aux structures, 74 millions aux chaussées, 39 millions pour l'amélioration du réseau routier et 41 millions pour son développement.

Selon le ministre, ces travaux se traduiront par 89 chantiers dans la région et près de 10 000 travailleurs qui seront à l'oeuvre sur 213 structures.

Plus concrètement, le ministère entreprendra des travaux de reconstruction d'un pont d'étagement dans l'échangeur des autoroutes 13 et 40, en plus de poursuivre la réalisation du projet Turcot et l'optimisation du corridor de l'autoroute 25, des accès au port et de l'échangeur Sherbrooke.

Des interventions sur différentes structures sont également planifiées, notamment sur l'échangeur des Sources et sur le pont de l'Île-aux-Tourtes.

Plusieurs tronçons d'autoroutes de la région feront l'objet de remise en état, dont la 13, la 20, la 25, la 40, et la 720. Des murs et des plafonds du Pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine seront réparés.

Il est aussi question de terminer le projet de recouvrement de l'autoroute Ville-Marie, qui est le don du gouvernement du Québec pour le 375e anniversaire de la ville de Montréal.

«En plus de répondre aux besoins de notre région en matière d'infrastructures routières sécuritaires et de qualité, ces investissements constituent un puissant moteur économique et de création d'emplois, a déclaré le ministre Coiteux. À terme, l'argent investi contribuera justement à améliorer la fluidité de la circulation, le transport des personnes et des marchandises, la sécurité routière et la qualité de vie.»

Au Québec

Sur cette période de deux ans, c'est plus de 4,6 milliards que Québec prévoit investir dans les routes de la province.

Selon le ministère des Transports, un peu plus de la moitié de ces sommes iront aux régions administratives autres que celles de Québec et de Montréal.

«Ces investissements doivent se faire dans le respect de la capacité de payer des contribuables et de l'équilibre budgétaire, tout en stimulant l'activité économique et la création d'emplois. C'est l'engagement qu'a pris notre gouvernement et que j'entends respecter», a ajouté Laurent Lessard, le ministre des Transports.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer