Coderre veut faire inscrire le mont Royal à la liste du patrimoine mondial

Depuis 2005, le gouvernement du Québec a officiellement... (PHOTO OLIVIER JEAN, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Depuis 2005, le gouvernement du Québec a officiellement reconnu le mont Royal comme un arrondissement historique et naturel. Ottawa a également reconnu les cimetières Mont-Royal et Notre-Dame-des-Neiges comme l'un des 950 « lieux d'importance historique nationale ». Sur cette photo, une oeuvre de l'artiste Marc Seguin destinée au 375e anniversaire de Montréal.

PHOTO OLIVIER JEAN, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le maire Denis Coderre entend entreprendre les démarches pour faire inscrire le mont Royal à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Lors d'une réunion de son administration ce matin, Denis Coderre a indiqué appuyer les démarches de l'île d'Antiscosti qui souhaite convaincre le gouvernement de la faire inscrire au patrimoine mondial. Il compte envoyer lettre d'appui au gouvernement Couillard.

Denis Coderre en a profité pour dévoiler ses propres ambitions pour sa ville en mentionnant qu'il souhaitait aussi obtenir un tel statut pour le mont Royal. « On va demander que le mont Royal soit inscrit à la liste du patrimoine mondial », a-t-il glissé. Là aussi, il compte s'adresser au premier ministre québécois. « On a besoin de l'appui de M. Couillard pour faire revendications du gouvernement canadien », a-t-il dit. C'est en effet Ottawa qui doit effectuer ces démarches auprès de l'UNESCO.

Le parc du Mont-Royal a été inauguré en 1876, son aménagement a été pensé par Frederick Law Olmstead. La croix caractéristique au sommet a été inaugurée en 1924 tandis que le lac aux Castors a vu le jour en 1938.

Depuis 2005, le gouvernement du Québec a officiellement reconnu le mont Royal comme un arrondissement historique et naturel. Ottawa a également reconnu les cimetières Mont-Royal et Notre-Dame-des-Neiges comme l'un des 950 « lieux d'importance historique nationale ».

Reste maintenant à voir s'il se qualifie à la liste du patrimoine mondial. Pour être ainsi reconnus, « les sites doivent avoir une valeur universelle exceptionnelle », indique l'UNESCO. Pour être retenu, un site doit répondre à un de 10 critères établis par l'organisation internationale.

La liste du patrimoine mondial compte 1052 biens répartis dans 165 pays. La majorité des 125 parcs inscrits sont nationaux. Le parc urbain le plus célèbre au monde, Central Park de New York, ne figure pas sur la liste. La Grande Pomme a plutôt fait inscrire la Statue de la Liberté.

Le Canada compte 18 biens à la liste du patrimoine mondial, dont l'arrondissement historique du Vieux-Québec et le canal Rideau, à Ottawa.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer