Chantiers: pas de répit cet hiver pour les automobilistes montréalais

À partir de lundi, la circulation sera complètement... (PHOTO OLIVIER JEAN, archives LA PRESSE)

Agrandir

À partir de lundi, la circulation sera complètement interdite en direction ouest sur la rue Sherbrooke tandis qu'une seule voie sera ouverte en direction est, entre Metcalfe et Robert-Bourassa.

PHOTO OLIVIER JEAN, archives LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les chantiers ne donneront pas de répit cet hiver aux automobilistes circulant au centre-ville de Montréal. Lundi, la métropole fermera à la circulation trois des quatre voies de la rue Sherbrooke Est pour une période de deux mois afin de réparer un égout qui avait provoqué un important affaissement en 2012.

La circulation sera ainsi complètement interdite en direction ouest sur la rue Sherbrooke tandis qu'une seule voie sera ouverte en direction est, entre Metcalfe et Robert-Bourassa. Les entraves seront mises en place lundi après l'heure de pointe du retour à la maison. Les automobilistes transitant par cette artère majeure de Montréal devront ainsi faire un détour par le boulevard De Maisonneuve Ouest, l'un des rares axes du secteur à ne pas être touché par des travaux.

En effet, Bell procédera à des travaux sur le boulevard René-Lévesque, entre les rues Guy et de la Montagne. De son côté, Hydro-Québec doit effectuer des travaux sur des câbles haute tension dans la rue de la Montagne, entre Saint-Jacques et Saint-Antoine. La Ville mènera en outre des travaux avenue des Pins, entre l'avenue du Docteur-Penfield et la rue McTavish. 

Les deux chantiers de la Ville de Montréal - Sherbrooke et des Pins - s'inscrivent dans le cadre du projet de promenade « Fleuve-Montagne », qui - comme son nom l'indique - facilitera les déplacements des piétons entre la montagne et le fleuve.

La métropole a décidé de profiter de ces travaux pour remettre en état les infrastructures souterraines, qui étaient en fin de vie. L'égout sous la rue Sherbrooke date en effet de 1910. Un tronçon avait d'ailleurs cédé en mai 2012, provoquant un important affaissement d'une centaine de pieds carrés dans la chaussée. Une réparation temporaire avait été exécutée à l'époque pour rouvrir la rue à la circulation le plus rapidement possible, mais une nouvelle intervention à court terme était jugée nécessaire.

OPÉRATION NIDS-DE-POULE

Par ailleurs, les soubresauts de la température ayant contribué à faire apparaître de nombreux trous dans les rues de la métropole, la Ville de Montréal a lancé hier soir sa première opération mécanisée de colmatage des nids-de-poule. Dix machines sillonneront les principaux axes tout au long de la fin de semaine pour boucher les trous dans la chaussée.

De telles opérations auront lieu tous les week-ends jusqu'en mars lorsque les conditions météorologiques le permettront.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer