• Accueil > 
  • Actualités > 
  • Montréal 
  • > Projet Montréal: le candidat Guillaume Lavoie veut accélérer la sécurisation des intersections 

Projet Montréal: le candidat Guillaume Lavoie veut accélérer la sécurisation des intersections

Le conseiller municipal de Projet Montréal Guillaume Lavoie... (Photo Patrick Sanfaçon, La Presse)

Agrandir

Le conseiller municipal de Projet Montréal Guillaume Lavoie est un des trois candidats qui souhaitent remplacer Luc Ferrandez à la tête du parti.

Photo Patrick Sanfaçon, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Chaque accident avec mort ou blessé grave doit faire l'objet d'une enquête et d'un réaménagement de la rue où le drame est survenu, plaide un candidat dans la course à la direction de Projet Montréal, Guillaume Lavoie. L'élu, qui brigue la direction de l'opposition pour affronter Denis Coderre en 2017, s'engage à sécuriser 100 intersections à sa première année de mandat s'il devient maire. Parmi ses autres priorités, le conseiller souhaite s'attaquer à l'insalubrité des logements. Explications.

Un vélo blanc a été déposé à l'endroit... (Photo Patrick Sanfaçon, Archives La Presse) - image 1.0

Agrandir

Un vélo blanc a été déposé à l'endroit où la cycliste Mathilde Blais est morte à la suite d'un accident, dans le viaduc Des Carrières, rue Saint-Denis.

Photo Patrick Sanfaçon, Archives La Presse

INACTION DÉNONCÉE

Guillaume Lavoie dit avoir été profondément marqué par les deux cérémonies du vélo blanc auxquelles il a assisté, organisées à la mémoire de deux cyclistes happés mortellement à Montréal. Il s'explique mal la mollesse de la réaction de la Ville à ces accidents tragiques. 

« Il n'y a rien eu après, aucune modification d'aménagement. Ça, pour moi, c'est un cas de négligence, s'indigne-t-il. Il y a eu un incident, fort malheureux, impliquant un chien, et on a viré la Ville de bord en 24 heures. Comment ça se fait qu'on n'ait pas le même zèle pour la sécurisation des intersections ? »

ENQUÊTE SYSTÉMATIQUE RÉCLAMÉE

L'élu, qui aspire à devenir chef de Projet Montréal le 4 décembre, puis maire de Montréal en novembre 2017, compte revoir la façon dont la métropole agit à la suite de ces drames. « Chaque fois qu'il va y avoir un accident avec blessé grave ou mort, il va y avoir obligatoirement une enquête de la Ville et des modifications d'aménagement à cet endroit. Ça commencera par des cônes orange s'il le faut, on n'attendra pas », dit le candidat.

Accidents à Montréal en 2015

  • Toutes collisions 22 morts / 222 blessés graves
  • Piétons 11 morts / 102 blessés graves
  • Cyclistes 3 morts / 40 blessés graves

Source : SPVM 

FAVORISER LES AMÉNAGEMENTS

Le candidat à la direction de Projet Montréal croit que la solution passe par un meilleur aménagement des rues de la métropole. « Oui, tu peux jouer sur les vitesses, mais ça passe d'abord par les aménagements », dit Guillaume Lavoie. Il veut ainsi miser sur les feux piétons pour donner le temps aux piétons de traverser la rue, les saillies de trottoir et les îlots protecteurs pour réduire la distance à traverser, les traverses surélevées pour forcer les voitures à ralentir. Il se dit convaincu par les résultats des mesures mises en place aux abords de trois écoles de la rue Beaubien, dans son district, entre les 25e et 31e Avenues. Des déviateurs ont été ajoutés pour inciter les automobilistes à ralentir. « Je l'ai testé et ç'a été un succès immédiat : la vitesse des voitures a baissé immédiatement. »

CENT INTERSECTIONS EN UN AN

S'il devient maire en 2017, Guillaume Lavoie s'engage à sécuriser les 100 intersections les plus dangereuses de Montréal. Pour les années suivantes d'un premier mandat, il ciblerait en priorité la sécurisation des intersections dans un rayon de 250 mètres des écoles. « Se déplacer en sécurité, c'est un droit. Il y a une obligation de résultat. »

Intersections prioritaires selon Guillaume Lavoie

  • Pie-IX/Beaubien
  • Henri-Bourassa/Lacordaire
  • Saint-Denis/René-Lévesque
  • Saint-Denis/Mont-Royal

PROTÉGER LES VULNÉRABLES

S'il est élu, Guillaume Lavoie compte demander au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) de renforcer la responsabilisation des usagers de la route. « Le SPVM va avoir comme mission de faire reconnaître qu'on n'écrase pas un piéton parce qu'il ne traverse pas sur sa lumière. Tu as l'obligation morale de toujours protéger le plus vulnérable. Si tu es en voiture, tu as une obligation envers le piéton et le cycliste. Si tu es cycliste, tu as une obligation envers le piéton. Les camionneurs ont une responsabilité envers tous les usagers », dit le candidat à la direction de Projet Montréal.

PRIORITÉ AUX LOGEMENTS INSALUBRES

Le candidat compte également faire de la lutte contre les logements insalubres une priorité. S'il devient maire à la fin de 2017, Guillaume Lavoie prévient qu'il en fera une responsabilité personnelle. Il propose ainsi d'intensifier les inspections d'immeubles.

Il demande notamment à ce que la Ville ait le pouvoir d'inspecter un bâtiment lorsque des signes de délabrement sont visibles de l'extérieur. Il souhaite créer un « permis de location » pour les propriétaires possédant de nombreux logements, permis qui pourrait être retiré si les travaux correctifs ne sont pas apportés à la suite d'une inspection.

S'EN PRENDRE AU PORTEFEUILLE

Pour régler le problème des logements insalubres, Guillaume Lavoie dit surtout vouloir s'en prendre au portefeuille des propriétaires négligents. « On va attaquer là où ça fait mal. Parce que s'il y a encore des slumlords en 2016, c'est que c'est payant », résume Guillaume Lavoie. Il propose ainsi de rapatrier à la Ville le pouvoir de la Régie du logement de permettre aux locataires de cesser de payer leur loyer lorsque les travaux correctifs ne sont pas faits. Le candidat à la direction de Projet Montréal propose aussi la création d'une taxe spéciale sur les immeubles insalubres, pour éviter de voir la Ville encourager indirectement la négligence. « Plus un immeuble est délabré, moins il vaut cher. En ce moment, c'est comme si on dit de continuer parce que les taxes coûtent de moins en moins cher. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer