Une marche pour les sans-abri à Montréal

Au moins 200 personnes ont marché dans les... (PHOTO ÉDOUARD PLANTE-FRECHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Au moins 200 personnes ont marché dans les rues du centre-ville de Montréal.

PHOTO ÉDOUARD PLANTE-FRECHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Au moins 200 personnes ont marché dans les rues du centre-ville de Montréal vendredi soir à l'occasion de la 27e édition de la Nuit des sans-abri, un évènement qui avait lieu dans une quarantaine de villes du Québec. Les participants ont appelé le gouvernement Couillard à s'attaquer à l'itinérance et à réinvestir dans les programmes sociaux.

Peu après 18h, les manifestants ont marché sur la rue Sainte-Catherine du square Phillips jusqu'à la Place Pasteur, sur la rue Saint-Denis, afin de sensibiliser la population aux enjeux de l'itinérance, un phénomène en croissance à Montréal selon les organisateurs. L'hiver dernier, les sans-abri ont rempli les ressources d'hébergements de la métropole. Plus de 80 000 nuitées d'occupation ont été répertoriées. 

« Si plusieurs avancées sont notées à Montréal notamment en matière de cohabitation sociale ou de logement, du chemin reste à faire pour éviter la rue à nombre de personnes et en sortir d'autres durablement», ont soutenu  les organisateurs, par communiqué. 

«Une belle mobilisation régionale est à l'oeuvre à Montréal, permettant certaines avancées. Cependant, les orientations actuelles du gouvernement vont souvent à l'encontre avec des coupes en logement, en éducation, au niveau de la santé ou encore du revenu des personnes. Il est essentiel que le gouvernement change d'approche dans la lutte contre l'itinérance», a déclaré Pierre Gaudreau, coordonnateur du Réseau d'aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal (RAPSIM).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer