50e du métro: Projet Montréal inaugure une station qui n'existe pas

Le conseiller de Projet Montréal, Sylvain Ouellet (à... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

Agrandir

Le conseiller de Projet Montréal, Sylvain Ouellet (à droite), estime que le prolongement de la ligne bleue devrait être une priorité alors que le projet de service rapide par bus (SRB) sur le boulevard Pie-IX doit voir le jour après 2022.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Armés d'une pelle et coiffés d'un casque de construction, deux conseillers municipaux ont dénoncé le manque de « leadership » du maire Coderre en matière de transports en commun en inaugurant lundi matin la nouvelle « station Pie-IX ». Cette mise en scène organisée pour le 50e anniversaire du métro était bien entendu une boutade puisque cet arrêt de la ligne bleue n'existe pas.

« Comme vous savez, ça fait depuis 1988 qu'on n'a pas ouvert une station de métro sur l'île de Montréal, ça fait longtemps qu'on attend ça ici dans le quartier », a ironisé Craig Sauvé, le porte-parole de l'opposition officielle à l'hôtel de ville en matière de transport. « La station Pie-IX était dans le plan de transports de 1984, on a eu l'étude de faisabilité en 2001 et là, aujourd'hui, on est très contents de l'inaugurer », a-t-il continué à la blague en s'adressant à un groupe de journalistes.

Pourquoi cette moquerie ? « Je pense que les Montréalais de l'est de Montréal ont assez attendu, je pense qu'ils se font vraiment niaiser autant par l'administration Coderre que par [le président du conseil d'administration de la STM] Philippe Schnobb que par tous les décideurs qui ont retardé de façon épouvantable le prolongement de la ligne bleue », a répondu le conseiller de Projet Montréal, Sylvain Ouellet.

Ce dernier estime que le prolongement de la ligne bleue devrait être une priorité alors que le projet de service rapide par bus (SRB) sur le boulevard Pie-IX doit voir le jour après 2022. Une station de métro à l'angle de la rue Jean-Talon et du boulevard Pie-IX serait donc logique, dit-il.

Le projet de prolongement de la ligne bleue de cinq stations vers l'est jusqu'aux Galeries d'Anjou est dans les cartes depuis de nombreuses années. Depuis deux ans, le maire Denis Coderre a souvent répété qu'il s'agissait d'une priorité. Un tel projet nécessite cependant l'aval du gouvernement du Québec.

« Dans le fond, la question c'est : où est le leadership du maire Coderre ? On le voit en sommet économique partout sur la planète, mais jamais à Québec pour en faire la demande claire, pour faire une vraie croisade pour le transport en commun », a souligné M. Sauvé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer