Des syndiqués s'invitent au 50e anniversaire du métro

Des représentants des cols bleus, des pompiers de... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE)

Agrandir

Des représentants des cols bleus, des pompiers de Montréal et des employés de la Société de transport de Montréal (STM) ont assisté aux discours du maire Denis Coderre et du président du conseil d'administration de la STM, Philippe Schnobb.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une centaine d'employés municipaux de divers syndicats se sont invités aux célébrations du 50e anniversaire du métro de Montréal pour protester contre le projet de loi 110 sur le régime de négociations dans le secteur municipal.

Des représentants des cols bleus, des pompiers de Montréal et des employés de la Société de transport de Montréal (STM) ont bruyamment hué un discours du maire Denis Coderre qui avait été préenregistré pour l'occasion. Le discours du président du conseil d'administration de la STM, Philippe Schnobb a été accueilli par un orchestre de trompettes.

« Ça prouve à quel point l'événement d'aujourd'hui est un événement important. Si on a décidé de profiter de l'événement pour faire valoir d'autres points, ça fait partie de la démocratie », a philosophé M. Schnobb après son discours. « L'enjeu est devant l'Assemblée nationale. Le projet de loi est encore à l'étude et de notre côté, on ne fera pas de commentaires tant que le dossier ne sera pas complété. Nous, on veut les rassurer sur notre intention d'avoir de bonnes relations avec les syndicats, quel que soit l'encadrement législatif », a-t-il ajouté.

Lors de son discours, M. Schnobb a présenté quelques projets qui ont été retenus pour donner une seconde vie aux voitures de métro MR-63, qui seront graduellement remplacées au cours des 20 prochaines années pour laisser place aux trains AZUR. Par exemple, huit voitures seront superposées pour créer un bâtiment mêlant café et galerie d'art dans le quartier Griffintown. Un wagon sera par ailleurs utilisé par le collège Montmorency pour former les futurs pompiers à effectuer des sauvetages dans le métro. L'école Polytechnique de Montréal a aussi soumis un projet pour utiliser une voiture dans son « FAB LAB » comme lieu d'échange et de travail pour les étudiants.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer