Pitbulls: l'opposition réclame la démission d'Anie Samson

Anie Samson est vice-présidente du comité exécutif.... (PHOTO BERNARD BRAULT, archives LA PRESSE)

Agrandir

Anie Samson est vice-présidente du comité exécutif.

PHOTO BERNARD BRAULT, archives LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Projet Montréal réclame la démission de l'élue Anie Samson, la tenant responsable du cafouillage dans le règlement sur les pitbulls suspendu hier par la Cour supérieure. L'opposition dit déjà avoir recueilli plus de 1000 signatures à une pétition demandant son départ de l'administration Coderre.

L'opposition à l'hôtel de ville a fait un point de presse ce matin pour dénoncer la volonté de l'administration Coderre de porter en appel la décision du juge Louis Gouin de suspendre le règlement le tenant d'entendre la cause sur le fond. Plutôt que faire preuve « d'entêtement », l'administration Coderre devrait écouter les critiques du tribunal sur le caractère trop large de la définition de pitbull et rédiger un nouveau règlement, plus précis.

Et voilà, Anie Samson n'est plus la femme de la situation pour remplir cette tâche, dit l'opposition. « Anie Samson n'est plus la personne qu'il faut pour réécrire ce règlement. Elle n'a plus la confiance de la communauté, n'a plus la confiance des experts. Il est temps de mettre quelqu'un d'autre à la barre. Ça demande du sérieux, une application qu'elle est incapable de démontrer », a dit la conseillère, Christine Gosselin.

Ils réclament ainsi carrément sa démission du poste de responsable de la sécurité publique et des services aux citoyens qu'elle occupe au comité exécutif, soit la garde rapprochée du maire Coderre. Une pétition a été lancée hier à la suite du jugement et déjà plus de 1000 personnes l'ont signé, dit Projet Montréal.

L'élu Sterling Downey ajoute que la suspension du règlement entraîne beaucoup de confusion auprès des propriétaires d'animaux qui tentent d'enregistrer leur animal de compagnie. « Et ça, c'est la faute du maire Coderre et d'Anie Samson »

Il n'a pas été possible à La Presse de parler au maire Denis Coderre, mais dans une déclaration transmise par courriel, celui-ci rejette les appels à la démission de sa responsable de la sécurité publique. «Anie [Samson] est une femme exceptionnelle qui a toute ma confiance», dit-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer