Parc de Vimy: la Ville de Montréal souffre d'«amnésie historique»

Hier, le maire de Montréal Denis Coderre a... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Hier, le maire de Montréal Denis Coderre a annoncé une série de changements toponymiques, dont celui du parc de Vimy qui sera renommé en l'honneur de Jacques Parizeau.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Alors que la bataille de la crête de Vimy célébrera bientôt son 100e anniversaire, de nombreuses voix s'insurgent contre le changement de nom du Parc de Vimy à Outremont pour celui de l'ancien premier ministre Jacques Parizeau.

Le président de la fondation de Vimy, Christopher Sweeney, a qualifié le geste d' «amnésie culturelle et historique», tandis que l'ancien politicien Bob Ray a parlé d'une «insulte pure et simple».

«Il est important pour nous de dire que ça n'a rien à voir avec Jacques Parizeau que nous respectons et considérons comme une figure politique importante. Par ailleurs, ce n'est pas un débat anglophones contre francophones ou souverainistes contre fédéralistes», a souligné Christopher Sweeney en entrevue.

«Vimy, c'est bien plus qu'une bataille de la 1re guerre mondiale, c'est le moment où le Canada a fait son entrée sur la scène mondiale. Plusieurs historiens définissent la bataille comme étant le moment où nous sommes passés de colonie à nation. À l'aube du 100e anniversaire de la bataille, du 150e du Canada et du 375e anniversaire de Montréal, il est étrange de voir la Ville effacer ce nom», a-t-il ajouté.

Hier, le maire de Montréal Denis Coderre a annoncé une série de changements toponymiques. En plus d'annoncer que le parc de Vimy serait renommé en l'honneur de Jacques Parizeau, il a annoncé que le nom du cinéaste Claude Jutra, qui a fait l'objet d'allégations de pédophilie, est désormais rayé de l'espace public montréalais. Le parc Claude-Jutras situé dans l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal sera renommé en l'honneur de la chef d'orchestre et violoniste Ethel Stark.

«Effacer le nom de la bataille de Vimy le même jour que celui d'un homme soupçonné de pédophile, il faut le faire», se désole M. Sweeney. «Je suis sûr que ce n'est pas mesquin, c'est juste ignorant.»

Questionné ce matin lors d'une mêlée de presse, Le maire Coderre a refusé avec fougue de répondre à une question sur le sujet.

C'est l'arrondissement d'Outremont qui a suggéré de nommer le parc en hommage à Jacques Parizeau, qui a grandi la rue Robert qui débouche sur l'espace vert. Une oeuvre commémorative en hommage à sa défunte épouse Alice Parizeau y est d'ailleurs érigée. La société d'histoire d'Outremont a été consultée dans ce dossier.

Même s'il est utilisé depuis 1920, le toponyme «parc de Vimy» n'a jamais été officialisé par la Commission de toponymie du Québec. ‎Le nom de l'avenue de Vimy, qui longe le parc, a ‎été attribué en 1933, mais officialisé par la Commission de toponymie seulement en 2009. 

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer