Montréal veut doubler la population du centre-ville d'ici 2050

Le centre-ville de Montréal.... (PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE)

Agrandir

Le centre-ville de Montréal.

PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Montréal souhaite attirer 50 000 nouveaux résidants au coeur de l'île d'ici 2030 et vise même un total de 100 000 d'ici 2050, ce qui ferait doubler sa population en 35 ans. C'est l'un des éléments clés de la Stratégie centre-ville dévoilée ce matin afin de soutenir le redéveloppement de ce secteur entrepris au cours des dernières années.

Cet objectif est plutôt ambitieux puisqu'il ferait passer la population du secteur de 100 000 actuellement à 200 000 en un peu plus d'une trentaine d'années. Soulignons que Montréal a réussi à attirer 20 000 résidants au cours des 25 dernières années.

Population du centre-ville

AnnéeRésidants
2015100 000
2030
150 000
2050200 000

« C'est l'ensemble de la ville et de la région qui bénéficiera de ce développement », a estimé le maire Denis Coderre.

Pour accueillir ces nouveaux résidants, Montréal veut notamment miser sur la reconversion des anciens hôpitaux devenus excédentaires avec l'ouverture du CHUM, des terrains de Radio-Canada ainsi que du terminus Voyageur. La Ville prévoit aussi revoir l'utilisation de ses bâtiments sous-utilisés ou inoccupés. Ces sites redéveloppés devront inclure des écoles primaires, des garderies et des centres communautaires, convient Montréal, des services présentement manquants au centre-ville.

La stratégie dévoilée repose sur une vision globale qui propose d'ouvrir le centre-ville sur le fleuve, sur une distance de 20km. Pour y arriver, la stratégie maintient l'ambition du maire Coderre de rapatrier la responsabilité du Vieux-Port - et de ses budgets - à la Ville de Montréal.

D'importants chantiers sont prévus dans le cadre de cette stratégie. On souhaite notamment compléter le recouvrement de l'autoroute Ville-Marie, du Palais des congrès jusqu'au pont Jacques-Cartier. Les deux portes d'entrée sur le centre-ville seront repensées, soit celle autour du quartier des gares - autour du Centre Bell - et autour du pont Jacques-Cartier.

Priorité au transport en commun

La stratégie propose de s'attaquer aux importants problèmes d'accès du centre-ville, comme en témoignent les bouchons pour entrer, traverser et sortir du centre-ville. Cette congestion touche même les deux lignes de métro traversant le secteur qui sont complètement saturées dans cette portion.

Le maire Denis Coderre dit faire un « choix résolu en faveur des transports collectifs en tant que mode privilégié de déplacement vers le centre-ville autant qu'à l'intérieur ».

La stratégie table sur l'arrivée du projet de SLR piloté par la Caisse de dépôt, qui prévoit plusieurs arrêts dans le centre-ville. Le document n'élabore toutefois pas de scénario pour le moment afin de désengorger le métro.

La stratégie présentée ce matin sera soumise à la population lors d'une consultation publique à l'automne qui sera organisée par l'OPCM. Un plan d'action doit être adopté au début de 2017.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer