En grève, les employés du Vieux-Port demandent un rattrapage salarial

Le Vieux-Port de Montréal... (PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE)

Agrandir

Le Vieux-Port de Montréal

PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le Centre des sciences de Montréal, le cinéma Imax, le Port d'escale et la plage de l'Horloge sont fermés jusqu'à nouvel ordre en raison de la grève qui a été déclenchée vendredi par les employés du Vieux-Port de Montréal.

Le syndicat des quelque 200 employés - 300 en haute saison estivale - a entamé sa première journée de grève vendredi matin par une manifestation publique.

Ces employés travaillent notamment à la billetterie, aux ventes et à l'éducation au Centre des sciences ainsi qu'à l'entretien, au stationnement, à la sécurité et à la patinoire du Vieux-Port.

Le syndicat, une section locale de l'Alliance de la fonction publique du Canada, précise avoir commencé les négociations pour le renouvellement des conventions collectives le 17 février. Celles-ci sont arrivées à échéance le 31 mars.

La Société du Vieux-Port de Montréal a souligné de son côté que la reprise des négociations n'a pas permis aux parties de s'entendre. Elle soutient être de bonne foi et qu'elle cherche réellement à trouver un terrain d'entente.

Dans un communiqué, l'employeur indique avoir offert des augmentations salariales de 9,5% sur quatre ans. Il précise qu'aucun gel ni recul n'est demandé.

Et surtout, il rappelle que le salaire moyen de ses employés syndiqués est de 17,09 $ l'heure.

Le président du syndicat, Konrad Lamour, soutient que l'offre de l'employeur ne représente qu'un petit pourcentage d'augmentation, insuffisant pour effectuer un réel rattrapage salarial.

Il demande au nom des employés que le salaire minimum soit de 15 $ l'heure, pour avoir un niveau de vie décent.

« Actuellement, près de 50% des employés font moins de 15 $ l'heure, a-t-il fait valoir en entrevue téléphonique. Il ne s'agit que d'un rattrapage salarial. »

Le plus bas salaire d'un employé selon les termes de la convention collective est de 10,67 $ l'heure, explique-t-il, ce qui est en deçà du salaire minimum au Québec, qui est de 10,75 $ l'heure depuis le 1er mai.

« Si on prend tous les différents postes au Vieux-Port de Montréal, ils font de 2 à 7 $ de moins que quelqu'un qui fait le même travail au parc Jean-Drapeau (à Montréal), au Parc olympique et au musée Pointe-à-Callière. »

« On est loin d'accoter », juge M. Lamour.

Le syndicat dit avoir eu un fort mandat de grève, soit de la part de 80% des syndiqués. Et M. Lamour affirme que les employés « sont prêts à se battre ».

Par communiqué, la Société du Vieux-Port de Montréal dit s'affairer à réduire au maximum l'impact de la grève sur les visiteurs.

Elle souligne que plus de 70 commerces et activités les attendent, sauf le Centre des sciences de Montréal, le cinéma Imax, le Port d'escale et la plage de l'Horloge.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer