Des ossements trouvés sur le chantier de l'échangeur Turcot

La découverte a été faite par un ouvrier... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE)

Agrandir

La découverte a été faite par un ouvrier qui manipulait une machinerie lourde, vers 22h15, près de l'intersection des rues Saint-Rémi et Cazelais

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Des ossements d'une provenance inconnue ont été trouvés en fin de soirée, mardi, sur l'imposant chantier de construction du nouvel échangeur Turcot, dans le quartier Saint-Henri, dans le sud-ouest de Montréal.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a fait savoir que les ossements seront analysés prochainement, notamment pour savoir s'ils sont d'origine humaine ou animale.

La découverte a été faite par un ouvrier qui manipulait une machinerie lourde, vers 22h15, près de l'intersection des rues Saint-Rémi et Cazelais.

Il aurait été intrigué par le contenu de sa pelle mécanique après avoir soulevé de la terre et en apercevant les ossements, il aurait signalé sa découverte.

La découverte a été effectuée sur le site d'une ancienne tannerie, ce qui suscite la possibilité qu'il s'agisse d'ossements d'animaux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer