Alerte à la «bombe bactériologique» à la mairie de Rosemont

Le bâtiment de six étages a été évacué... (PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le bâtiment de six étages a été évacué durant une trentaine de minutes par les policiers qui ont effectué des vérifications dans chacun des bureaux. Les employés ont pu réintégrer leurs locaux, l'alerte s'étant avérée sans fondement.

PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une alerte à la «bombe bactériologique» a forcé l'évacuation de la mairie de l'arrondissement Rosemont-La-Petite-Patrie, à Montréal.

Le maire du secteur, François Croteau, indique que le Centre local d'emploi situé dans le même édifice a été la cible de menaces. Un individu aurait indiqué avoir placé une bombe bactériologique dans leurs locaux.

Le bâtiment de six étages a été évacué durant une trentaine de minutes par les policiers qui ont effectué des vérifications dans chacun des bureaux. Les employés ont pu réintégrer leurs locaux, l'alerte s'étant avérée sans fondement.

«Au début, on pensait à une pratique, mais il y avait vraiment une menace. L'évacuation était un peu chaotique», relate François Croteau. Celui-ci indique que c'est la première fois qu'un tel incident survient.

En plus de la mairie de Rosemont, l'édifice de la rue d'Iberville abrite diverses entreprises, ainsi d'une garderie. Les enfants qui effectuaient leur sieste au moment de l'alerte ont dû être réveillés pour évacuer le bâtiment.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer