Une invitation du maire à «prier pour gérer avec Dieu»

L'hôtel de ville de Montréal a refusé de... (Photo Martin Tremblay, archives La Presse)

Agrandir

L'hôtel de ville de Montréal a refusé de confirmer ou d'infirmer la présence du maire au déjeuner religieux, mais un collaborateur de l'organisateur de l'événement, Jean-Robert Ouimet, a indiqué à La Presse que Denis Coderre enverrait plutôt un conseiller municipal.

Photo Martin Tremblay, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le maire de Montréal invite des « chefs de file » du Québec à « prier pour gérer avec Dieu » lors d'un déjeuner religieux prévu le 3 juin prochain.

L’invitation du maire Denis Coderre pour un déjeuner... (IMAGE LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

L’invitation du maire Denis Coderre pour un déjeuner religieux prévu le 3 juin porte le logo de la Ville de Montréal sur sa page couverture, aussi ornée de trois croix.

IMAGE LA PRESSE

La Presse a obtenu une « invitation » pour la matinée, qui porte le logo de la Ville de Montréal sur sa page couverture, aussi ornée de trois croix.

Le déjeuner n'est pas une nouveauté : l'homme d'affaires Jean-Robert Ouimet - à la tête de Cordon Bleu - et son équipe l'organisent depuis une quarantaine d'années, d'abord avec le maire Jean Drapeau.

Cette année, l'archevêque de Québec Gérald Lacroix prononcera un « témoignage personnel ».

Ceux qui veulent l'écouter devront débourser 80 $ - des rabais sont prévus pour les étudiants et le clergé. Il se tiendra à l'hôtel Evo.

Denis Coderre « ou son représentant » prononcera la prière de clôture lors de l'événement, indique le programme. L'hôtel de ville a refusé de confirmer ou d'infirmer la présence du maire, mais un collaborateur de M. Ouimet a indiqué à La Presse que M. Coderre enverrait plutôt un conseiller municipal.

« C'est un déjeuner qui est traditionnel. Fin de l'histoire », s'est limitée à répéter la directrice des communications du maire, Catherine Maurice.

INAPPROPRIÉ

Mais d'autres ne l'entendent pas de la même oreille.

« C'est inapproprié. On est censés avoir une séparation entre l'État et l'Église dans notre système démocratique », a fait valoir le conseiller de l'opposition Alex Norris, de Projet Montréal, surtout dérangé par la place que prend la Ville de Montréal dans le programme.

« Tout élu a le droit d'afficher sa foi personnelle et de participer à des événements religieux. Mais ça ne devrait pas être fait au nom de la municipalité. »

- Alex Norris, de Projet Montréal

Même son de cloche du côté du Mouvement laïque québécois (MLQ), notamment à l'origine de la poursuite contre le maire Jean Tremblay pour sa prière au conseil municipal.

« On n'est pas d'accord avec ça, c'est certain », a affirmé la présidente de l'organisation, Lucie Jobin. La Ville de Montréal « fait partie des institutions civiles et démocratiques, pas des institutions religieuses, a-t-elle plaidé. On est contre cette situation, c'est sûr. »

DES CENTAINES DE PERSONNES

Mais l'équipe de Jean-Robert Ouimet rejette ces critiques.

« Je ne vois pas ça comme un problème : les gens viennent à partir de leurs convictions personnelles, et ça touche quand même à tout un pan des critères de valeurs dans nos sociétés », a fait valoir Gaston Sauvé, un collaborateur de l'homme d'affaires, en entrevue téléphonique.

« L'an passé, on a eu 450 personnes, a souligné M. Sauvé. Historiquement, ç'a été pour les gens d'affaires, des gens dans des rôles de décision. Avec les années, ça s'est élargi : des gens qui exercent des rôles de leadership dans leur milieu, dans leur communauté. »

Le programme indique aussi que le premier ministre Philippe Couillard devait prononcer la prière d'ouverture. Son cabinet a toutefois démenti. « Nous avons décliné l'invitation et n'envoyons pas de représentant », a indiqué Harold Fortin, porte-parole du premier ministre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer