Montréal se classe troisième au Canada pour la congestion routière

À Montréal, les automobilistes passent 26 % plus... (PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

À Montréal, les automobilistes passent 26 % plus de temps dans leur voiture à cause des embouteillages, soit 32 minutes par jour en moyenne, une baisse d'un point de pourcentage par rapport à l'année précédente.

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Vancouver demeure la ville canadienne où la circulation est la plus congestionnée, suivie de Toronto et Montréal, mais pour la première fois depuis quelques années, la situation semble très lentement s'améliorer.

L'«Indice TomTom» de la congestion routière révèle que le temps passé par les automobilistes dans leur voiture a en moyenne diminué pour la première fois depuis 2010. Ainsi, à Vancouver, les automobilistes ont passé en moyenne quatre heures de moins dans les bouchons de circulation l'an dernier.

À Toronto, par contre, où le temps gaspillé dans les bouchons est plus considérable, les automobilistes ont réduit en moyenne leur temps d'attente de 11 heures. À Montréal, on a sauvé en moyenne 30 minutes depuis un an. Ces deux villes n'avaient pas connu de baisses depuis 2012.

TomTom estime que les automobilistes à Montréal, Toronto et Vancouver peuvent passer un peu plus de cinq jours entiers chaque année, en moyenne, dans leur voiture à cause des congestions. La firme compare les temps de déplacements avec une circulation parfaitement fluide.

Québec affiche un temps de déplacements supplémentaire de 21 %, alors que la ville la moins congestionnée au Canada est Calgary.

La firme de navigation et de cartographie TomTom attribue ces gains aux investissements dans les infrastructures et à une meilleure gestion de la circulation dans les villes.

À Montréal, les automobilistes passent 26 % plus de temps dans leur voiture à cause des embouteillages, soit 32 minutes par jour en moyenne, une baisse d'un point de pourcentage par rapport à l'année précédente. Le temps supplémentaire passé dans sa voiture à cause des embouteillages est plus important le soir que le matin en moyenne (57 % contre 47 %).

Selon l'Indice TomTom, c'est le retour à la maison du jeudi soir qui est le plus long dans la plupart des métropoles canadiennes, à l'exception d'Edmonton, de Québec, de Hamilton et de Calgary. Le taux moyen de la congestion de l'heure de pointe du soir au Canada a quand même chuté de 10 points de pourcentage par rapport à celui enregistré un an plus tôt.

À l'échelle mondiale, c'est Mexico qui arrive en tête, avec près de 60 % de temps supplémentaire passé dans sa voiture en moyenne, et en hausse de quatre points; suivent Bangkok et Istanbul. Dans ces villes, le temps moyen passé dans sa voiture pour le retour à la maison le soir est pratiquement doublé - comme d'ailleurs le matin à Mexico.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer