L'opposition dénonce un autre contrat à un proche de Coderre

L'opposition à l'hôtel de ville de Montréal dénonce un autre contrat accordé... (PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'opposition à l'hôtel de ville de Montréal dénonce un autre contrat accordé sans appel d'offres à un proche du maire Denis Coderre. Ce dernier défend l'embauche de son ami, disant l'avoir choisi avant tout pour ses compétences.

Recruté pour négocier pour la Ville de Montréal avec la Fraternité des policiers, Robert Bouvier a obtenu un contrat de gré à gré de 24 999$, soit tout juste en deçà du seuil pour forcer la tenue d'un appel d'offres.

« C'est la troisième fois depuis l'arrivée de Denis Coderre à la mairie de Montréal qu'un contrat est octroyé à un de ses proches, avec des fonds publics, sans que les instances de la Ville ne soient consultées et sans qu'un appel d'offres soit lancé. C'est une tendance qui est très préoccupante», a dénoncé le conseiller Guillaume Lavoie, de Projet Montréal. L'opposition juge que ce travail aurait pu être fait à l'interne plutôt que recourir à une firme externe.

Reconnaissant que Robert Bouvier est un ami, le maire a indiqué que celui-ci avait une grande expérience en relations de travail puisqu'il a été président du syndicat des Teamsters. «C'est un homme de confiance. C'est quoi le problème ? Parce que je le connais ? Quand ça fait 30 ans que tu es dans la vie publique, tu connais beaucoup de gens», a dit Denis Coderre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer