Trottoirs glacés: le syndicat des cols bleus devra verser 2 millions aux victimes

Le jugement rendu hier faisait suite à un... (PHOTO MARTIN TREMBLAY, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le jugement rendu hier faisait suite à un recours collectif d'une cinquantaine de personnes qui ont glissé sur des trottoirs glacés en 2007.

PHOTO MARTIN TREMBLAY, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le syndicat des cols bleus de Montréal devra verser 2 millions à des victimes qui ont glissé sur des trottoirs glacés en raison d'une grève du zèle des employés manuels de l'arrondissement en 2007.

Le syndicat des cols bleus de Montréal devra verser 2 millions à des victimes qui ont glissé sur des trottoirs glacés en raison d'une grève du zèle des employés manuels de l'arrondissement en 2007.

Un jugement de la Cour supérieure rendu hier à la suite d'un recours collectif d'une cinquantaine de victimes a maintenu le montant des dommages punitifs imposés dans une première décision en octobre 2010. La juge Grace Biondi, dans sa décision, souligne que les 2 millions imposés dans le jugement de 2010 n'ont pas dissuadé les cols bleus de déclencher une grève illégale en décembre dernier malgré une décision de la Commission des relations du travail, un comportement semblable, écrit-elle, même si les répercussions n'ont pas été les mêmes.

«Le Tribunal est d'avis qu'un effort délibéré doit être consenti pour contrer avec succès la répétition d'événements déplorables et nuisibles au plan social et, vue sous cet angle, la somme de 2 millions adjugée par le Tribunal en 2010 semble tout à fait appropriée», écrit-elle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer