Hôtel de ville: des demandes de mariage perdues dans le cyberespace

Ainsi, en raison de ce problème informatique, seulement... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRECHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Ainsi, en raison de ce problème informatique, seulement 23 couples ont pu s'inscrire au tirage, qui a eu lieu le 2 juin dernier. Des 15 couples sélectionnés, seuls 11 ont finalement confirmé leur présence.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRECHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Coderre célébrera moins de mariages que prévu cet été... en raison d'un problème informatique à la Ville de Montréal. Des demandes de couples qui souhaitaient voir le maire de la métropole unir leurs destinées se sont tout bonnement perdues dans le cyberespace.

En avril dernier, Denis Coderre annonçait le lancement d'un projet-pilote dans le cadre duquel il comptait célébrer lui-même le mariage de 15 couples dans les murs de l'hôtel de ville. Anticipant un nombre élevé de demandes, Montréal avait donné un mois aux tourtereaux pour se manifester en remplissant un formulaire informatique afin de s'inscrire à un tirage.

Or à une semaine du premier mariage prévu, des couples qui avaient envoyé une demande n'ont toujours pas reçu de nouvelles de la Ville. Et ils n'en recevront jamais.

« Les premières journées de publication, il y avait une faute de frappe dans l'adresse courriel du formulaire », a expliqué à La Presse un porte-parole de la Ville, Gonzalo Nunez. Les demandes envoyées aboutissaient ainsi à une adresse inexistante.

L'erreur a été corrigée après « trois ou quatre jours », mais les demandes envoyées avant cette rectification ne sont jamais parvenues à la Ville. Impossible pour Montréal de savoir combien de demandes ont ainsi été perdues dans les méandres du cyberespace ni de déterminer quels couples ont ainsi été écartés du tirage par erreur.

Montréal n'a pas précisé combien de temps l'erreur de frappe était restée en ligne. Vérification faite, le site ne dit nulle part qu'un tel problème est survenu et que les demandes envoyées dans les premiers jours du projet-pilote ne sont ainsi jamais parvenues à destination. La Ville précise toutefois que les numéros de téléphone et de télécopieur fournis dans le formulaire, eux, étaient exacts.

Ainsi, en raison de ce problème informatique, seulement 23 couples ont pu s'inscrire au tirage, qui a eu lieu le 2 juin dernier. Des 15 couples sélectionnés, seuls 11 ont finalement confirmé leur présence. L'identité des participants ne sera pas dévoilée, la Ville souhaitant préserver leur vie privée.

« Broche à foin »

Un couple qui attendait toujours des nouvelles de la Ville de Montréal a dénoncé à La Presse le « système broche à foin » pour s'inscrire au projet-pilote. Déçus, les tourtereaux ont préféré préserver leur anonymat dans l'espoir d'être tout de même sélectionnés si des places étaient toujours vacantes.

D'ailleurs, la Ville de Montréal a confirmé à La Presse qu'au moins un couple qui s'était plaint au cours des derniers jours de ne pas avoir eu de nouvelles a réussi à obtenir une place et pourra ainsi voir son union célébrée par Denis Coderre.

« Après vérification, ils avaient envoyé leur demande le premier jour à la mauvaise adresse. Nous avons corrigé le tir en leur donnant accès à une plage horaire restante », a indiqué Gonzalo Nunez.

Ces ratés sont mis au jour alors que le vérificateur général, Jacques Bergeron, vient de critiquer sévèrement, cette semaine, la Ville de Montréal pour sa gestion des technologies, comparant la métropole à une « shop informatique de bas niveau »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer