Le pont Jacques-Cartier se refera une beauté

Le pont Jacques-Cartier, inauguré en 1930, compte cinq... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le pont Jacques-Cartier, inauguré en 1930, compte cinq voies de circulation. Environ 100 000 véhicules, en moyenne, le traversent chaque jour.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Bruno Bisson
La Presse

Le pont Jacques-Cartier subira au cours des prochains mois une cure de rajeunissement, incluant des réparations à la structure d'acier, la réfection de ses grosses piles de béton, et une nouvelle couche de peinture sur la section qui surplombe la Voie maritime du Saint-Laurent.

La firme Ponts Jacques-Cartier et Champlain inc. (PJCCI), qui gère les infrastructures fédérales de transport dans la région de Montréal, a confirmé hier le début d'un «nouveau programme de peinture» visant à repeindre ce pont emblématique de la métropole qui fait plus de 2,7 kilomètres de longueur, entre Montréal et la Rive-Sud.

Le pont Jacques-Cartier, inauguré en 1930, compte cinq voies de circulation. Environ 100 000 véhicules, en moyenne, le traversent chaque jour.

Selon une porte-parole de PJCCI, Anne-Marie Braconnier, «on repeint en totalité un pont tous les 25 ans environ». La dernière fois que le pont Jacques-Cartier a été repeint au complet, l'opération devait prendre environ 10 ans. Elle en a pris 17, et s'est étirée de 1989 jusqu'à 2007. Des documents de l'époque font état d'une facture totale de 48 millions (ou 58 millions en argent de 2015).

En 2015, les travaux toucheront essentiellement la section en acier qui surplombe la Voie maritime. Le sablage de la structure est déjà en cours et devrait être terminé en avril, précise Mme Braconnier.

Selon un document obtenu par

La Presse, les travaux de peinture sont prévus entre les mois d'avril et d'octobre, et entraîneront des rétrécissements de voies, des déviations du trafic, des fermetures simultanées de plusieurs voies de circulation durant les week-ends, et même des fermetures complètes du pont, la nuit.

La Ville de Montréal a deux grands chantiers d'égouts et de canalisations déjà en activité à proximité des accès du pont Jacques-Cartier, rue Ontario entre l'avenue De Lorimier et la rue D'Iberville, et sur l'avenue Papineau, entre la rue Ontario et l'avenue du Mont-Royal. Ces deux encombrants chantiers d'infrastructures doivent reprendre dans les semaines qui viennent.

Sur la Rive-Sud, Transports Québec prévoit pour sa part des travaux majeurs sur le boulevard Taschereau, à la hauteur des routes 112-116, et la reconstruction d'un portique pour la supersignalisation près des accès du pont Jacques-Cartier. Ces deux chantiers sont aussi prévus avant l'été prochain.

Fermetures nocturnes complètes de l'autoroute 15

Des sections de l'autoroute 15 seront complètement fermées à la circulation, durant la nuit, ce week-end, afin de « mettre en place » un des gros chantiers prévus cet été dans le corridor du pont Champlain.

Ces fermetures complètes de l'autoroute ne seront effectives que durant la nuit, mais elles forceront les automobilistes à emprunter de longs chemins de détour pour contourner la zone des travaux.

Le « Viaduc Principal » est une longue structure routière anonyme qui surplombe une série de bretelles d'entrées et de sorties d'autoroutes dans le corridor du pont Champlain. Il relie la sortie du pont de L'Île-des-Soeurs à l'autoroute 15, à la hauteur de la rue Wellington, du côté de Montréal. Ce Viaduc doit être complètement reconstruit.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer