Dégeler les conduites avant de charger la neige, plaide le maire Croteau

Le chargement de la neige décrété hier par la Ville de Montréal est... (PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le chargement de la neige décrété hier par la Ville de Montréal est «irresponsable», alors que près de 500 immeubles sont privés d'eau en raison du gel de leurs conduites, estime le maire de l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie, François Croteau. Ce dernier estime que les équipes de cols bleus des arrondissements ne peuvent mener de front ces tâches sans que l'une ou l'autre en souffre.

C'est pourquoi, à Rosemont, on donnera la priorité au dégel des conduites. Le déneigement prendra environ deux jours de plus que prévu. «On va ménager la chèvre et le chou, mais c'est sûr que ça va avoir un impact sur les temps d'attente», a-t-il déclaré en entrevue. «Tout cela à coût supplémentaire. C'est une décision qui va coûter très cher.»

Hier, la Ville de Montréal a ordonné le chargement de la neige dans 11 des 19 arrondissements de la métropole, dans la foulée de la chute de neige de 6 centimètres qui se sont ajoutés à la neige accumulée au sol depuis le week-end.

«La situation que nous vivons présentement, c'est du jamais vu. C'est très difficile et nos équipes sont épuisées. Lorsque l'on a appris à nos employés qu'ils devaient charger la neige, ils étaient abasourdis et désemparés. Ils ne comprennent pas la décision», a expliqué le maire Croteau.

Coderre veut aller de l'avant

Pour sa part, le maire de Montréal Denis Coderre ne croit pas que le chargement va ralentir le retour à la normale pour les milliers de Montréalais privés d'eau. Lors d'une mêlée de presse, hier matin, il a indiqué que la plupart des équipes chargées de dégeler les conduites proviennent du privé et non du personnel de la Ville.

Mardi, la Ville a annoncé que 15 équipes provenant du secteur privé avaient été embauchées pour prêter main-forte aux employés municipaux.

Toutefois, le ratio privé-public varie d'un arrondissement à l'autre.

À Rosemont, trois équipes de dix cols bleus travaillent 7 jours sur 7 depuis le 14 février pour dégeler les conduites reliant les résidences au réseau de distribution d'eau municipal. Une équipe du secteur privé mandatée par la Ville centre s'est ajoutée à celle qui avait déjà été embauchée par l'arrondissement.

- Avec la collaboration de Pierre-André Normandin

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer