Deux conseillères plient bagage pendant la séance du conseil d'Outremont

La mairesse de l'arrondissement d'Outremont Marie Cinq-Mars.... (PHOTO OLIVIER JEAN, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

La mairesse de l'arrondissement d'Outremont Marie Cinq-Mars.

PHOTO OLIVIER JEAN, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'implantation d'un projet-pilote d'autopartage divise les élus d'Outremont. Deux conseillères sont parties en pleine séance du conseil d'arrondissement lundi soir, forçant l'annulation d'un vote sur l'attribution de vignettes de stationnement universelles pour des voitures à libre-service pour une période test d'un an.

La conseillère indépendante Jacqueline Gremaud est la première à avoir plié bagage. Elle a déclaré que l'adoption du règlement constituait un geste de «mépris total» pour les citoyens du district de Robert-Bourassa, qui n'ont pas de représentant au conseil depuis la démission de la conseillère Lucie Cardyn, en décembre. L'élection partielle pour élire son successeur auront lieu le 22 mars prochain.

La conseillère indépendante Céline Forget a plus tard emboîté le pas à sa collègue. Elle avait d'abord proposé un amendement pour exclure les zones près de l'Université de Montréal et du théâtre Outremont, où les places se font rares. Si les deux conseillères avaient voté contre, le vote aurait été ex aequo. Le règlement aurait cependant été adopté, puisque le vote de la mairesse est prépondérant.

En entrevue avec La Presse, la conseillère Céline Forget a tenu à préciser qu'elle ne s'opposait pas aux services de type Car2Go ou Auto-mobile de Communauto, mais que rien ne justifiait une adoption précipitée du règlement.

«Excédée de voir la mairesse Marie Cinq-Mars et sa nouvelle alliée, la conseillère de Projet Montréal Mindy Pollak, exploiter l'absence d'un représentant du district Robert-Bourassa pour faire adopter des règlements ne représentant aucune urgence pour la population, j'ai, à l'instar de ma collègue Jacqueline Gremaud, quitté la séance du conseil hier soir. À la suite de son départ, je ne pouvais cautionner par ma présence un quorum qui n'aurait en rien respecté la démocratie», a-t-elle par ailleurs écrit sur son blogue.

Après le départ des deux conseillères, la séance a été ajournée. La réunion du conseil d'arrondissement reprendra demain matin. La webdiffusion de la séance du conseil d'arrondissement d'Outremont coûte 1600$. La directrice de cabinet de la mairesse d'Outremont, Nicole Boudreau, a indiqué que la décision de diffuser la séance de demain sur le web n'avait pas encore été prise. L'ordre du jour n'a pas été rendu public pour le moment. La mairesse d'Outremont n'a pas souhaité commenter l'affaire. Céline Forget dit qu'elle et sa collègue voient mal l'adoption du règlement en l'absence d'un représentant du district de Robert-Bourassa sur ce point en particulier, mais que d'autres dossiers peuvent aller de l'avant. «On ne veut pas bloquer l'arrondissement et pénaliser les citoyens», dit Mme Forget.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer