Mercier-Hochelaga-Maisonneuve ferme la porte à Chaoui

L'imam Hamza Chaoui... (IMAGE TIRÉE D'UNE VIDÉO YOUTUBE)

Agrandir

L'imam Hamza Chaoui

IMAGE TIRÉE D'UNE VIDÉO YOUTUBE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Comme prévu, l'arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve a modifié sa règlementation municipale ce matin pour fermer la porte au projet de centre communautaire islamique de l'imam Hamza Chaoui.

Le maire Réal Ménard et ses collègues du conseil d'arrondissement se sont réunis dès 8h30 pour resserrer les règles entourant les centres communautaires qui s'installent sur leur territoire. La modification exclut l'enseignement religieux des activités que l'on peut pratiquer dans un tel local.

Sur internet, le maire d'arrondissement s'est félicité d'avoir resserré des définitions «trop générales».

Selon le cabinet de M. Ménard, la demande de certificat d'occupation du Centre Ashabeb n'avait pas été déposée au moment où le règlement municipal a été modifié. Le contraire aurait créé une situation de droits acquis où aurait pu se faufiler l'imam Hamza Chaoui.

Samedi, en annonçant l'imminence des changements à la règlementation de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, Denis Coderre avait qualifié Hamza Chaoui de «fomenteur de tensions sociales» et d'«agent de radicalisation».

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer