Régimes de retraite: les pompiers de Montréal manifestent

Des pompiers de Montréal ont manifesté bruyamment, mais... (PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE)

Agrandir

Des pompiers de Montréal ont manifesté bruyamment, mais pacifiquement, devant le quartier général du Service des incendies (SIM), avenue du Parc, ce midi.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Environ 200 pompiers de Montréal, certains accompagnés de leurs enfants, manifestent bruyamment, mais pacifiquement, devant le quartier général du Service des incendies (SIM), avenue du Parc, ce midi. Ils viennent ainsi en appui à leurs six collègues congédiés, et à la quinzaine d'autres suspendu à la suite du grabuge à l'hôtel de ville lors d'un conseil municipal, au mois d'août.

Peu avant midi, des membres de l'Association des pompiers de Montréal ont enfoncé des photos gigantesques du visage du maire Denis Coderre rayé d'une grosse croix rouge sur le terrain du quartier général.

«Le climat est vraiment morose. Congédier c'était trop fort. Ils n'ont tué personne, à ce que je sache. Certains tuent et ne vont même pas en prison. C'est injuste le sort qu'ils ont réservé à nos collègues», a dit l'un des pompiers présents à la manifestation.

Le président de leur syndicat, Ronald Martin, a expliqué lors de la manifestation que le climat ne cesse de se détériorer depuis la décision de la Ville de Montréal de congédier des employés. «Il va falloir réagir», a-t-il dit, laissant entrevoir que le ton va durcir au cours des prochaines semaines, avec d'autres actions des pompiers.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer