Feu vert à l'ouverture des bars jusqu'à 6 h

Les oiseaux de nuit auront 19 endroits où atterrir au centre-ville de Montréal... (Photo d'archives La Tribune)

Agrandir

Photo d'archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les oiseaux de nuit auront 19 endroits où atterrir au centre-ville de Montréal cet été. Autant de bars pourront les accueillir jusqu'à  6h du matin, dans le cadre d'un projet-pilote annoncé ce vendredi après-midi par le maire Denis Coderre.

«On va avoir un bon projet-pilote, on va le documenter au complet, il va y a avoir une recrudescence de surveillance, a déclaré le maire en point de presse. Si ça ne marche pas, ça ne marche pas. De toute façon, même si les bars sont fermés, le monde qui ont le goût de boire après boivent pareil.»

Sept établissements de la rue Crescent, entre les rues Sainte-Catherine et Sherbrooke Ouest, ont déposé une demande. Le projet-pilote se déroulera également plus à l'est, dans le Quartier latin, où 12 établissements ont demandé une prolongation des heures d'ouverture. Durant les fins de semaines entre le 12 juin et le 5 juillet, ces 19 bars pourront servir de l'alcool jusqu'à 5 h 30 du matin. Ils  devront fermer leurs portes une demi-heure plus tard.

C'est la Régie des alcools et des jeux qui devra donner les autorisations finales. Un avis public a été publié dans le quotidien Le Devoir à ce sujet ce matin, permettant à toute personne ou organisme de manifester son opposition dans les 30 jours.

Pour la vie nocturne

Le maire Coderre a précisé que dans la première mouture du projet, il n'était pas nécessairement question de permettre la vente d'alcool après 3h du matin. «Les commerçants n'embarquaient pas, a-t-il précisé. Étant donné que c'est un projet-pilote, et qu'on travaille en collaboration avec le SPVM, on a fait des représentations au niveau de la Régie. Le SPVM va rencontrer tous les commerçants qui vont participer.»

Pour le maire, il s'agit de reconnaître le caractère festif de Montréal, dans le cadre d'un projet-pilote «bien encadré», circonscrit pour le moment au centre-ville. «Nous sommes une métropole. Une métropole, c'est du fun. On peut avoir du plaisir sans nécessairement avoir des excès. J'ai reçu beaucoup d'appels de gens qui me disaient que ça valait la peine d'essayer. Il y a une vie nocturne à Montréal.»

Un comité «aviseur» sera notamment chargé de surveiller les impacts sur la vie des résidants. Par la suite, l'Office de consultation publique de Montréal mènera une consultation «at large», indique le maire, à laquelle pourront participer tous les citoyens.

Les 12 établissements du Quartier latin

Le Bistro à Jojo, 1627 Saint-Denis

Point Bar, 2017 Saint-Denis

Café Hookah Lounge, 1699, Saint-Denis

Bar Passeport, 2037 Saint-Denis

Pub L'Île noire, 1649 Saint-Denis

Pub L'Abreuvoir, 403 Ontario Est

Loup-Garou, 1738 Saint-Denis

Bar Diablos, 1693-A Saint-Denis

En cachette, 1765, Saint-Denis

Le Saint-Bock, 1749 Saint-Denis

L'Amère à boire, 2049 Saint-Denis

Pub Quartier latin, 318, Ontario Est

 

Les sept établissements sur Crescent

Ziggy's Folies, 1470 Crescent

Burger Bar Crescent, 1465 Crescent

Bar Électric Avenue, 1476-A Crescent

Bar Seven, 1432 Crescent

Bar Winnie, Pub Winston Churchill, Cellier Karina, 1455-59-61-65A Crescent

Xotica, 1466-A Crescent

Club Extreme, 2020 Crescent

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer