Pont de la 25: Québec a empoché 5,3 millions

Le pont de l'autoroute 25, qui compte six... (Photo archives La Presse)

Agrandir

Le pont de l'autoroute 25, qui compte six voies et a été inauguré en 2011, est une version de base du pont haubané. Il a une longueur respectable de 1,2 kilomètre, dont 500 mètres pour la travée centrale.

Photo archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Bruno Bisson
La Presse

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a empoché plus de 5,3 millions des revenus de péage dans la première année d'exploitation du pont de l'autoroute 25, entre Laval et Montréal, révèle un rapport rendu public la semaine dernière.

En vertu de l'entente de partenariat public-privé (PPP) signée en 2007 avec Concession A25, une société contrôlée par un consortium australien, le MTQ touche la moitié des revenus totaux excédant un seuil prédéterminé, qui a été largement dépassé lors de la première année de mise en service du pont à péage.

Dans l'entente de PPP, ce seuil de partage des revenus était fixé à 9 021 998 dollars, selon la valeur en 2012. Cela permet d'estimer à tout près de 20 millions la somme versée par les automobilistes qui ont utilisé le pont, incluant des droits controversés de 5$ par passage qui sont facturés aux automobilistes n'ayant pas de compte ouvert avec Concession A25.

Selon le rapport, «plus de 11,1 millions de passages ont été comptabilisés sur le pont à péage de l'autoroute 25» entre le 23 mai 2011 et le 31 mai 2012.

Au total, 78% des usagers du pont possédaient un transpondeur compatible avec le système de péage électronique du pont et n'ont donc pas eu à payer ces frais, qui font l'objet d'une poursuite devant les tribunaux.

Recours collectif

En janvier dernier, la Cour supérieure du Québec a en effet autorisé un recours collectif intenté par l'Union des consommateurs au nom des dizaines de milliers d'automobilistes qui se sont vu facturer ces frais administratifs de 5$ par passage, en plus du droit de péage.

Le pont de l'A25 est doté d'un système de péage entièrement électronique et n'a pas de guérite pour recevoir les paiements au comptant des automobilistes qui ne sont pas abonnés au système de perception.

Rapport remis en retard

Ce premier rapport «annuel» est rendu public par le ministère des Transports du Québec avec des mois de retard, alors que le pont privé de Concession A25 a déjà terminé une deuxième année d'exploitation. Ainsi, les données de circulation qu'il contient ne reflètent pas la situation actuelle du pont à péage qui connaît un fort succès d'achalandage.

Selon le rapport, le pont de Concession A25 a enregistré une moyenne de plus de 30 000 passages par jour dès son quatrième mois d'exploitation, en septembre 2011. En mai 2012, pas moins de 1 085 701 d'automobilistes ont franchi le pont, pour une moyenne de plus de 35 000 passages par jour.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer