375e anniversaire: la Ville de Montréal accorde 2 millions

Malgré les inquiétudes de plusieurs conseillers, Montréal versera 2 millions de... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Photo Bernard Brault, La Presse

Partager

Malgré les inquiétudes de plusieurs conseillers, Montréal versera 2 millions de dollars d'ici à 2014 à l'organisme créé pour préparer les festivités du 375e anniversaire de la métropole.

Depuis juillet dernier, cet organisme à but non lucratif (OBNL) dirigé par Gilbert Rozon et Jacques Parisien a le mandat de préparer cet événement que l'on souhaite «mémorable» en 2017. Son directeur général, Pierre Bellerose, n'a été embauché que la semaine dernière.

La décision de verser 1 million par année à l'OBNL, prise hier à la majorité des voix au cours de la réunion du comité exécutif, a suscité un débat corsé. La conseillère de Projet Montréal Émilie Thuillier a tenu à inscrire sa dissidence pour protester contre la quasi-absence de femmes au conseil d'administration de l'organisme. Elles sont 2 sur les 19 bénévoles qui y siègent actuellement. Sept nouveaux membres devraient s'y joindre dans les prochaines semaines, dont le président de Culture Montréal, Simon Brault.

Or, la parité homme-femme «était une demande de la Ville depuis les débuts de cet organisme», a souligné Mme Thuillier.

Manque de transparence

En août dernier, le chef de Projet Montréal, Richard Bergeron, avait déjà dénoncé la création de cet OBNL, en soulignant qu'il avait «un problème avec la transparence et la reddition de comptes de cette formule». Hier, ce sont plutôt deux conseillers de Vision Montréal, Réal Ménard et Élaine Ayotte, qui ont repris cette inquiétude. Les documents remis au comité exécutif avant le vote ne contiennent que peu de détails sur l'utilisation des fonds demandés, ont-ils noté. «Avant de voter 1 million par année, on va devoir avoir plus d'explications, a souligné M. Ménard. C'est quoi, les orientations de la société?»

Il s'est en outre questionné sur la provenance des membres du conseil d'administration, en le décrivant comme «un take over de la communauté des affaires sur cette affaire-là».

Le responsable du dossier du 375e anniversaire au comité exécutif, Michel Bissonnet, a dit avoir noté ces demandes. Il a promis que les responsables de l'OBNL seraient invités à faire une présentation au comité exécutif «dans les plus brefs délais».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer