Catania s'intéressait au CUSM

Paolo Catania... (Ivanoh Demers, La Presse)

Agrandir

Paolo Catania

Ivanoh Demers, La Presse

Partager

Catania a obtenu un contrat du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et a tenté de mettre la main sur certains de ses bâtiments, à l'époque où Paolo Catania rencontrait en privé un dirigeant de l'hôpital au très sélect club 357C.

C'est ce qui ressort d'une analyse préliminaire réalisée par le CUSM après que le nom d'un de ses anciens hauts dirigeants soit apparu au tableau des invités du controversé homme d'affaires, lors des audiences de la Commission Charbonneau.

Le tableau des visites au club privé déposé en preuve à la Commission montre que Paolo Catania y a rencontré Yanai Elbaz une dizaine de fois entre 2008 et 2010. M. Elbaz était à cette époque directeur Redéploiement, planification et gestion immobilière du CUSM.

Le porte-parole du centre hospitalier, Richard Fahey, a précisé hier qu'il est difficile de présumer de la teneur de conversations privées entre deux personnes, mais que le CUSM a retracé un contrat de construction de 750 000 $ octroyé à Catania en 2008 pour des travaux de construction urgents dans un tunnel entre l'Hôpital Royal Victoria et le centre de neurologie.

Quelques entreprises avaient été invitées à soumissionner selon M. Fahey, mais seule Catania s'était montrée intéressée, les autres étant découragées par la complexité des travaux.

Toujours selon le CUSM, Catania avait soumis en mai 2008 une lettre d'intention visant l'achat éventuel des immeubles excédentaires du CUSM, par exemple l'Hôpital Royal Victoria, l'Hôpital de Montréal pour enfants et l'Institut Thoracique. Cette offre avait été jugée prématurée, à plusieurs années de la complétion du nouveau méga-hôpital. Le CUSM l'avait rejetée.

Par ailleurs, alors qu'il était toujours cadre au CUSM, Yanai Elbaz avait fondé MCare International, une compagnie privée de consultant en construction d'installations de soins de santé. « Il est plausible que M. Elbaz ait eu des discussions à cet égard avec M. Catania. Le CUSM peut simplement affirmer qu'aucun projet de MCare ne s'est concrétisé. Suite au départ de M. Elbaz du CUSM, l'immatriculation de MCare au Québec a été radiée », explique M. Fahey.

M. Elbaz a quitté le CUSM en 2011. Ni lui, ni son avocat n'ont répondu aux messages de La Presse.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer