Christian Lépine, champion de la chasteté et de la «théologie du corps»

Mgr Christian Lépine est le nouvel archevêque de... (Photo: PC)

Agrandir

Mgr Christian Lépine est le nouvel archevêque de Montréal depuis hier matin.

Photo: PC

Partager

Quand Georges Buscemi est allé à la conférence canadienne du mouvement pro-vie, l'automne dernier à Ottawa, il a été agréablement surpris d'y rencontrer Christian Lépine. «Il n'y a pas beaucoup de prêtres québécois à ces conférences-là», dit M. Buscemi, qui est président de Campagne Québec-Vie.

Hier matin, Mgr Lépine a été nommé archevêque de Montréal, en succession à Jean-Claude Turcotte. Âgé de 61 ans, il était depuis septembre évêque auxiliaire du cardinal Turcotte, après une carrière en paroisse et comme professeur au Grand Séminaire. Sa nomination a été accueillie avec joie par le site pro-vie torontois Lifesitenews, qui a salué «sa réputation solide comme avocat de la vie et de la famille».

À la paroisse Purification-de-la-Bienheureuse-Vierge-Marie, à Repentigny, dont Mgr Lépine était le curé jusqu'en septembre, l'adjointe administrative Carole Bédard rapporte qu'il «est facile d'approche et a toujours des projets». «Par exemple, on avait une icône de la Sainte Famille pèlerine. Il a fait venir le cardinal Turcotte pour qu'il bénisse 10 icônes de la Sainte Famille pèlerine. Tous les trois mois, dix familles apportent une icône à leur maison pour l'installer dans un endroit avec une Bible et un lampion, pour prier. Ça marche très bien. On est proches de lui. Récemment, sa mère s'est éteinte et plusieurs sont allés lui tenir compagnie chez lui.»

Le cardinal Ouellet

Après des études en théologie et en philosophie, Mgr Lépine a été curé dans une paroisse montréalaise dans les années 80, puis professeur et membre de la direction au Grand Séminaire dans les années 90. Il y a fait la connaissance de Marc Ouellet, alors recteur, et aujourd'hui préfet de la Congrégation pour les évêques au Vatican, qui est responsable du choix des évêques. Il a passé ensuite deux ans au Vatican, avant d'aller à Repentigny.

«Les parcours de Ouellet et Lépine sont très similaires», explique un catholique québécois militant qui a demandé l'anonymat. «Ils ont essayé de fuir l'Église démissionnaire du Québec en se recyclant à Rome. Mais Ratzinger a inversé la tendance en faisant sacrer Ouellet contre toute attente et Ouellet fait sortir de l'ombre Lépine qui se mourait dans une cure mortifère.» Le cardinal Ratzinger est l'actuel pape Benoît XVI, qui a nommé Mgr Ouellet à la Congrégation pour les évêques.

La seule mention de Mgr Lépine dans les médias, jusqu'à aujourd'hui, est survenue en 2009 à l'occasion de conférences données dans le sous-sol de son église de Repentigny. Les conférences portaient sur le «développement du potentiel hétérosexuel» d'enfants que les parents soupçonnaient d'être homosexuels. Après une controverse médiatique, deux des trois conférences ont été annulées devant la menace de manifestations. Mais plusieurs sources ont indiqué à La Presse que Mgr Lépine n'était pas contre cette approche.

«Il est le champion de la théologie du corps de Jean-Paul II, qui se veut la réponse catholique à la révolution sexuelle, explique Philippe Vaillancourt, responsable du site catholique Crayonetgoupillon. Plusieurs personnes haut placées au diocèse de Montréal ne sont pas d'accord avec cette approche.» Dans certaines de ses homélies à Repentigny, Mgr Lépine faisait l'éloge de la chasteté et de la virginité avant le mariage pour que l'amour soit un «don» et non une «satisfaction» temporaire.

Rigueur intellectuelle

Les homélies de Mgr Lépine ont fait parler par leur rigueur intellectuelle. «Je retrouvais la rigueur de la réflexion de ma philo d'époque», dit Laurent Deschamps, webmestre de la paroisse Notre-Dame-des-Champs, à Repentigny, que dirigeait également Mgr Lépine. «Il était nettement supérieur aux autres prêtres.»

Georges Buscemi de Campagne Québec-vie n'avait pas de collaboration active avec le cardinal Turcotte. Mais il espère bien en avoir avec Mgr Lépine. «Nos objectifs sont connexes à la théologie du corps, alors on a bon espoir.»

Consultez le texte intégral de six homélies de Christian Lépine sur www.lapresse.ca/christianlepin

«Quand il devra renoncer, c'est dans toute la vigueur de son sexe qu'il le fera et, par ce renoncement, sa virilité elle-même se trouvera fortifiée.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer