Fini, la prière à LaSalle

Louise Leduc
La Presse

Fini la prière au conseil d'arrondissement de LaSalle. Elle sera remplacée par un texte plus neutre, dénué de toute référence religieuse et invitant simplement les élus à observer, dans leurs délibérations, «les principes de charité» et «ce qui est conforme à une société juste et équitable».

Le changement est intervenu à la suite d'une plainte d'un citoyen déposée le 18 novembre à la Commission des droits de la personne. Le plaignant estimait que la prière, lue par la mairesse en début de séance, n'avait pas sa place en raison de son caractère religieux qui, à son avis, manquait de respect envers les citoyens non chrétiens ou athées.

Après médiation de la Commission des droits de la personne, le citoyen a retiré sa plainte et la prière a été remplacée par un texte moins chargé d'un point de vue religieux.

La Commission des droits de la personne relève que ce retrait de la prière est tout à fait conforme avec un jugement rendu en septembre 2006 dans le dossier de la Ville de Laval établissant que la récitation d'une prière en assemblée publique d'un conseil municipal contrevient à l'obligation de neutralité de l'État en matière religieuse.

Depuis lors, la Commission recommande aux municipalités où se récite toujours une prière au début des assemblées publiques de s'interroger sur la pertinence et la légalité de cette pratique.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer