Des autos et des hommes

Les 290 000 véhicules qui empruntent chaque jour... (Photo: André Pichette, La Presse)

Agrandir

Les 290 000 véhicules qui empruntent chaque jour l'échangeur Turcot soulèvent des enjeux de qualité de vie en raison des émissions polluantes et du bruit qu'ils produisent

Photo: André Pichette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Bruno Bisson
Bruno Bisson
La Presse

Peut-on limiter les nuisances environnementales causées par l'automobile sans diminuer la circulation? Les transports en commun pourront-ils répondre aux besoins futurs et décongestionner les autoroutes de la métropole? Depuis 10 ans, ces questions ressurgissent à l'avant-plan de tous les projets de transports à Montréal. L'an dernier, elles ont été au coeur des débats durant les consultations publiques du BAPE sur le projet de reconstruction de l'échangeur Turcot. Mais le BAPE a refusé de se mouiller. À Montréal et au ministère des Transports de trouver les réponses.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • 1. La circulation automoblie

    Montréal

    1. La circulation automoblie

    L'enjeu »

  • 2. Les transports en commun

    Montréal

    2. Les transports en commun

    Près de la moitié (48%) des 290 000 véhicules qui empruntent l'échangeur Turcot chaque jour sont en déplacement local. »

  • 3. Le couloir ferroviaire

    Montréal

    3. Le couloir ferroviaire

    Dans les années 60, à l'époque où l'échangeur a été construit, la gare de triage Turcot, propriété du CN, était rugissante d'activité. »

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer