Un nouveau resto au parc La Fontaine

Le maire de l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal, Luc Ferrandez,... (Photo: André Pichette, La Presse)

Agrandir

Le maire de l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal, Luc Ferrandez, souhaite que cette première ouvre la porte à d'autres projets similaires à Montréal.

Photo: André Pichette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le parc La Fontaine aura bientôt un restaurant. Dès la fin du mois de juin, si tout va bien, affirme le maire de l'arrondissement du Plateau, Luc Ferrandez. Suivra ensuite le parc Laurier.

L'appel d'offres a été lancé hier. En gros, le maire veut quelque chose de totalement différent de ce qui a été fait dans le passé. Il cherche un organisme sans but lucratif qui soit prêt à faire fonctionner un bistro dans le pavillon existant - qui sera aménagé aux frais de l'arrondissement - et qui accepte de réinvestir les profits dans un projet lié au pavillon (galerie d'art, expositions historiques, etc.).

 

L'équipe du maire s'est inspirée de concepts semblables dans le monde entier. «On a des photos de New York, de Milan», a indiqué hier M. Ferrandez, qui veut que la terrasse du pavillon reste ouverte au public mais permette aussi aux clients du nouveau café de manger à l'extérieur. Le mandat fondamental du parc est d'encourager la détente. L'idée du café, c'est d'ajouter une autre bonne raison d'aller flâner sous les arbres centenaires.

Si l'appel d'offres a été lancé, le pavillon n'est pas encore parfaitement prêt, a souligné M. Ferrandez. Il tient à ce que les soumissionnaires soient au courant de cette réalité. Sauf qu'attendre que tout soit clés en main aurait probablement retardé tout ce projet d'une année. Et l'administration du Plateau tenait à le faire avancer dès l'été.

Analyse des dossiers

Les organismes intéressés ont trois semaines pour présenter une proposition. La mairie mettra ensuite une semaine pour analyser les dossiers. Puis, il faut prévoir la mise en place et espérer que les problèmes techniques seront réglés. Il y aurait, par exemple, des anomalies électriques à réparer.

M. Ferrandez espère que cette initiative sera la première de toute une série et pas seulement sur le Plateau. Une fois le parc La Fontaine en piste, le pavillon du parc Laurier suivra. Il n'y a pas de projet pour le parc Jeanne-Mance. Mais interrogé sur la possibilité de faire des «cafés de plage» - avec chaises longues et parasols comme ceux qui sont très populaires à Berlin - dans la partie sud du parc où il y a du volleyball de plage, le maire a répondu d'entrée de jeu que ce n'était pas une mauvaise idée du tout.

La possibilité d'ouvrir des kiosques à café saisonniers est aussi considérée.

 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer