Des autobus passeront sur Dalhousie, assure Isabelle Hudon

La présidente du conseil d'administration de la Société... (Photo: François Roy, La Presse)

Agrandir

La présidente du conseil d'administration de la Société du havre de Montréal, Isabelle Hudon.

Photo: François Roy, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Malgré l'opposition de certains résidents et en dépit de l'avis de l'Office de consultation publique de Montréal, des autobus passeront dans la rue Dalhousie, dit Isabelle Hudon, présidente du conseil d'administration de la Société du havre de Montréal.

Mme Hudon commentait jeudi pour la première fois le rapport rendu public le 31 mars au sujet du projet de réaménagement de l'autoroute Bonaventure, au sud du centre-ville. Elle s'est dite «étonnée» des recommandations du rapport, dans un discours à l'Association des MBA du Québec.

«L'office de consultation publique a retenu les émotions, a lancé Mme Hudon. Mais moi, je ne peux pas mettre de côté les études qui nous montrent qu'en concentrant les autobus sur le boulevard Bonaventure, il y aura des bouchons de circulation jusqu'à l'île des Soeurs à l'heure de pointe du matin.»

Elle ajoute toutefois qu'un comité a été mis sur pied, réunissant les sociétés de transport et la Ville, pour trouver des ajustements au projet de corridor réservé aux autobus de la rue Dalhousie.

La rue Dalhousie longe le viaduc ferroviaire menant à la gare centrale. Elle est située non loin d'un nouveau complexe d'habitation. Lors de la consultation publique, ses résidents se sont opposés en bloc contre le projet de voie réservée, qui ferait passer dans le voisinage 1800 autobus par jour en provenance de la rive-sud.

«D'ici quelques semaines nous pourrons annoncer des mesures pour répondre à cette préoccupation», a dit Mme Hudon. Elle a laissé entendre que certaines lignes pourraient passer ailleurs. Elle a aussi annoncé que l'aménagement d'un tunnel pour les autobus sous la voie ferrée coûtera moins cher que prévu.

Mme Hudon ne s'est pas gênée cependant pour critiquer les «partisans du statu quo», allant même d'un lapsus révélateur, en parlant des «résidents au changement», plutôt que des «résistants».

Selon Mme Hudon, le projet Bonaventure est commencé, avec le lancement de la réfection des infrastructures souterraines. Les travaux d'une valeur de 140 millions s'intensifieront l'automne prochain, et pourraient s'étaler sur quatre ans. La démolition de l'autoroute Bonaventure entre les rues Saint-Jacques et de la Commune se fera à la fin. Les terrains de l'autoroute seront transformés en îlots dont trois accueilleront des édifices et un autre un parc.

À ce sujet, Mme Hudon a assuré que la demande était toujours là, en dépit de la conjoncture économique. Elle a cité l'intérêt d'Allied Properties, de Toronto, pour l'un des futurs îlots. Allied possède déjà l'un des bâtiments de la Cité multimédia.

La Société du havre de Montréal est un organisme sans but lucratif privé qui a reçu des subventions des trois paliers de gouvernement pour promouvoir le réaménagement du secteur situé en bordure du fleuve, entre les ponts Champlain et Jacques-Cartier.

 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer