La Ville injecte 450 millions dans les transports en commun

Un des principaux éléments dont s'enorgueillit l'administration Tremblay dans... (Photo: Alain Roberge, La Presse)

Agrandir

Photo: Alain Roberge, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Un des principaux éléments dont s'enorgueillit l'administration Tremblay dans son budget de 2010 est l'augmentation substantielle accordée aux modes de transports collectifs et actifs, autre façon de parler des transports en commun et des pistes cyclables.

En un mot, la Ville se félicite des quelque 450 millions de dollars injectés dans ce secteur, ce qui représente un bond de 16,7% sur 2009.

 

La plus importante tranche de cette somme va à la contribution de la Ville à la Société de transport de Montréal, soit 389,6 millions de dollars. Une bonne partie de cet argent ira à la modernisation du réseau, dont celle des voitures du métro. Le but: faire augmenter de 8% l'achalandage du métro et des autobus.

L'Agence métropolitaine de transport (AMT), organisme voué aux transports en commun dans la grande région métropolitaine, recevra pour sa part 44,1 millions de dollars, une hausse de 11,4% par rapport à l'an dernier.

Dans le cas de l'AMT, c'est le financement du train de banlieue qui constitue la dépense la plus importante. Des 44,1 millions de la Ville, 25,4 millions sont réservés pour le train de banlieue.

 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer