Une amende de 420$ pour ne pas avoir tenu la rampe

«C'est difficile de me faire traiter comme une... (Photo: Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

«C'est difficile de me faire traiter comme une criminelle», a expliqué Bela Kosoian, en montrant au photographe les deux contraventions dont elle a écopé à la station Montmorency.

Photo: Robert Skinner, La Presse

Sur le même thème

La plupart des usagers du métro l'ignorent, mais le règlement les oblige à garder en tout temps une main sur la rampe lorsqu'ils utilisent les escaliers roulants. Une Lavalloise l'a appris de rude façon, la semaine dernière, lorsqu'elle a été détenue, menottée et gratifiée d'une contravention de 420$ après avoir contrevenu à cette règle pratiquement inconnue.

Bela Kosoian, 38 ans, est étudiante en droit international. Elle venait d'entrer dans la station de métro Montmorency, mercredi dernier, lorsqu'elle s'est aperçue qu'elle n'avait pas assez de monnaie en poche pour payer son passage. Lorsqu'elle s'est penchée pour en chercher dans son sac à main, un agent de la police du métro lui a ordonné de remettre la main sur la rampe.

Au début, la mère de deux enfants n'avait aucune idée de ce que lui demandaient l'agent et son partenaire. Ils ont dû répéter deux ou trois fois avant qu'elle comprenne ce qu'ils exigeaient.

«Je lui ai répondu que je n'avais pas une troisième main pour tenir la rampe», a-t-elle relaté.

L'intervention a vite dégénéré. Bela Kosoian affirme que les deux agents l'ont empoignée, lui ont passé les menottes et l'ont emmenée dans une cellule située près des tourniquets. Elle a refusé de leur fournir une pièce d'identité et exigé qu'on lui dise de quel crime on l'accusait. Elle a également demandé à parler à un avocat, mais les policiers ont refusé.

Mme Kosoian a finalement été relâchée au bout d'une vingtaine de minutes. Les policiers lui ont remis une contravention de 100$ pour avoir «désobéi à une directive ou à un pictogramme», et une autre de 320$ pour avoir «entravé le travail d'un inspecteur dans l'exercice de ses fonctions».

Rencontrée hier à la station Montmorency, Bela Kosoian contenait mal sa rage face au travail des policiers de Laval, chargés de patrouiller dans les stations du métro. Son poignet droit porte toujours la marque des menottes, et elle dit avoir du mal à dormir depuis son arrestation.

«Je suis mère de deux enfants, a-t-elle rugi, les larmes aux yeux. C'est difficile de me faire traiter comme une criminelle.»

Elle entend contester ses contraventions.

Règle peu appliquée

Le règlement qui oblige les utilisateurs de l'escalier mécanique à garder une main sur la rampe est rarement appliqué par les policiers, concède la porte-parole de la police de Laval, Nathalie Laurin. Mais des avertissements ont été émis dans le passé.

Elle explique qu'un homme a été grièvement blessé à la tête, il y a quelques mois, à la suite d'une chute dans le même escalier. C'est pourquoi les agents ont voulu avertir Mme Kosoian qu'elle était penchée dans une posture dangereuse, a indiqué Mme Laurin, qui précise que leur intention n'était pas de lui donner une contravention.

«Si la dame avait dit «d'accord, pardon» et qu'elle avait mis sa main sur la rampe, ça se serait terminé là, a-t-elle expliqué. C'est son entêtement à refuser de mettre sa main sur la rampe... Quand les policiers le lui ont répété deux ou trois fois, à ce moment, elle était évidemment en infraction et ils n'avaient pas le choix d'appliquer ce règlement.»

À l'entrée des escaliers roulants de la station Montmorency, un panneau jaune de la taille d'un dictionnaire avise les passagers de garder une main sur la rampe en tout temps. Le même panneau ordonne de tenir les enfants par la main. La Presse a interrogé plusieurs passagers sur ces avertissements hier, et aucun n'y avait jamais porté attention.

«C'est une farce?» a demandé une passagère incrédule, qui a promis de tenir la rampe à l'avenir.

 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer