De l'espoir pour l'ancienne station Esso de L'Île-des-Soeurs

Tout laisse à croire que l'édifice construit par... (Photo: Marco Campanozzi, La Presse)

Agrandir

Tout laisse à croire que l'édifice construit par l'équipe de l'architecte Ludwig Mies van des Rohe à L'Île-des-Soeurs sera transformé en maison de jeunes et en contre communautaire pour personnes âgées.

Photo: Marco Campanozzi, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Mies van der Rohe peut reposer en paix: tout indique que l'ancienne station-service Esso de L'Île-des-Soeurs va rester debout.

Le conseil d'arrondissement de Verdun a dévoilé récemment un projet de «Maison des générations», qui donnera une nouvelle vocation à ce fleuron de l'architecture moderne à Montréal, fermé et placardé depuis le mois de décembre.«Selon un sondage réalisé l'an dernier, 73% des habitants de L'Île-des-Soeurs étaient d'accord avec cette idée» a déclaré le maire de l'arrondissement, Claude Trudel. L'idée en question consiste à intégrer à la fois une maison de jeunes et un centre d'activités pour les aînés dans le décor unique de l'ancienne station-service.

Le directeur du service d'aménagement, Dany Tremblay, a assuré que le projet se réaliserait dans le respect du caractère patrimonial du bâtiment, qui récupérera notamment ses murs vitrés tels que les avait imaginés Mies van der Rohe dans les plans originaux. À l'heure actuelle, le règlement de zonage ne permet que les activités liées à l'automobile. Ce nouveau projet exigera un changement de zonage, qui sera soumis à la population de L'Île-des-Soeurs par référendum.

La Ville de Montréal étudie, par ailleurs, la possibilité de citer l'ancienne station-service comme monument historique. Le Conseil du patrimoine de Montréal (CPM) aurait émis un avis en ce sens la semaine dernière. «C'est sûr que ce n'est pas négatif», résume Marie Lessard, présidente du CPM. Une citation non seulement facilite la protection d'un bâtiment, mais garantit aussi des subventions pour d'éventuels projets de mise en valeur.

À noter que la pétrolière Imperial Oil, qui exploitait le terrain depuis 40 ans, devra décontaminer les lieux avant de céder son bail. Avec la Maison des générations, l'arrondissement deviendrait le nouveau locataire des installations, dont le propriétaire est la société Investissement Île-des-Soeurs.

Un classique

La réputation de l'ancien garage Esso n'est plus à faire. Il a été conçu en 1968 par Ludwig Mies van der Rohe, considéré comme un des plus grands architectes de son temps. Bien qu'on ne sache pas exactement si «Mies» a personnellement mis la main au projet (il est mort l'année suivante), sa «griffe» moderniste et minimaliste reste tout à fait reconnaissable.

«Si ce n'est pas lui, c'est son équipe, souligne l'architecte Howard Davies, professeur à l'Université McGill. Il est clair que cette réalisation est dans le même esprit que tout ce qu'il a fait à la même époque.» Fait à noter: la station-service est le seul bâtiment utilitaire jamais conçu par le célèbre architecte. «Il a fait des résidences, des tours de bureaux. Mais des trucs fonctionnels comme celui-là, à ma connaissance, il n'y en a pas d'autres», précise Joseph Hillel, réalisateur d'Ordinaire ou Super, un documentaire sur la station-service réalisé en 2003.

Deux autres bâtiments montréalais ont été supervisés ou construits par Mies van der Rohe dans les années 60. Il s'agit d'un immeuble à logements, aussi à L'Île-des-Soeurs (1968), et du fameux Westmount Square (1964). Ni l'un ni l'autre ne sont officiellement cités.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer