Un homme d'affaires assassiné dans l'arrondissement LaSalle

Les enquêteurs des Crimes majeurs du SPVM et... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Les enquêteurs des Crimes majeurs du SPVM et les techniciens en scène de crime du SPVM ont été dépêchés sur place pour amorcer l'enquête.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Un homme de 44 ans, Mario Macri, copropriétaire d'une brasserie, a été tué par balles, ce matin dans l'arrondissement LaSalle.

«Vers 10h, un appel a été fait au 911 pour un homme sans vie trouvé dans le garage intérieur d'un immeuble commercial du boulevard Newman, près de la rue Lapierre. À leur arrivée sur les lieux, les policiers ont localisé la victime tout près d'un véhicule. Il y avait des traces de violence sur le corps», a décrit l'gente Caroline Chevrefils porte-parole du SPVM.

Il semble que la victime, dont le décès a été constaté sur place, a été tuée par balles. Selon la police, il n'y aurait aucun témoin. Les enquêteurs des Crimes majeurs du SPVM et les techniciens en scène de crime du SPVM ont été dépêchés sur place pour amorcer l'enquête. Le poste de commandement mobile a également été envoyé sur les lieux.

Une des premières taches des enquêteurs sera assurément de visiter les commerces du secteur, à la recherche d'images captées par les caméras de surveillance sur lesquelles pourraient apparaître un suspect ou un véhicule suspect. Le crime a été commis à quelques dizaines de mètres d'une garderie.

Il s'agit du 5ème meurtre commis à Montréal depuis le début de l'année.

Pas le profil d'un gangster

Selon nos recherches, Mario Macri n'a aucun antécédent criminel au Québec.

Il était propriétaire, en compagnie d'autres membres de sa famille, de la Brasserie des Rapides, située sur le boulevard Champlain, dans l'arrondissement LaSalle.

M. Macri était également administrateur de compagnies, notamment Les placements Mario Macri et une compagnie à numéro de développement et d'investissement immobilier. L'adresse de cette compagnie est située sur le boulevard Newman, à l'endroit même où l'homme d'affaires a été tué. Selon nos recherches, par le biais de cette compagnie, M. Macri était impliqué dans le prêt hypothécaire de premier et de deuxième rang pour les particuliers et les entreprises. Mais d'après certaines informations, il aurait également été impliqué dans le prêt personnel.

M. Macri aurait aussi été mandataire dans des projets de construction de condos réalisés à LaSalle, notamment sur la rue George, tout près de la brasserie familiale.

Selon des gens qui l'ont connu, rien ne laissait voir qu'il aurait pu être impliqué dans des activités illicites. «Il n'avait pas un profil de gangster. Il a toutefois été élevé dans le coin et il connaissait des gens du milieu», nous a-t-on dit.

Selon nos informations, M. Macri connaissait notamment les frères Cody et Jamie Laramée, assassinés dans LaSalle en 2013. Il avait d'ailleurs assisté aux funérailles des deux frères qui étaient considérés alors par les policiers comme des individus qui étaient en mesure de prendre la relève dans le clan Matticks (Gang de l'ouest).

Il y a également dans le secteur LaSalle une branche du crime organisé traditionnel italien qui travaille étroitement avec des membres du crime organisé traditionnel irlandais.

À première vue, le meurtre de M. Macri a toutes les apparences d'un règlement de compte effectué dans la plus pure tradition du crime organisé.




Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer