Accusé d'avoir volé quatre oeuvres d'art en plein jour

Le vol du tableau Maison en hiver, du... (Photo fournie par la Galerie Cosner)

Agrandir

Le vol du tableau Maison en hiver, du peintre québécois Marc-Aurèle Fortin, s'est produit à la Galerie d'art Cosner, rue Sherbrooke Ouest, au centre-ville de Montréal, le 23 mai dernier.

Photo fournie par la Galerie Cosner

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le vol de quatre oeuvres d'art en plein jour dans des galeries d'art de Montréal est en voie d'être élucidé par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Un cambrioleur de métier au long curriculum vitae criminel, Robert Huet, a été accusé hier d'avoir volé ces quatre oeuvres, dont des toiles des maîtres québécois Marc-Aurèle Fortin et Alfred Pellan.

Maison en hiver, de Marc-Aurèle Fortin... (Photo La Presse) - image 1.0

Agrandir

Maison en hiver, de Marc-Aurèle Fortin

Photo La Presse

Atlantide, d'Alfred Pellan... (Photo La Presse) - image 1.1

Agrandir

Atlantide, d'Alfred Pellan

Photo La Presse

Le SPVM avait demandé l'aide du public vendredi dernier pour retrouver les deux suspects de ces cambriolages commis entre mai et octobre derniers. La publication des images tirées des vidéos de surveillance semble avoir porté ses fruits, puisque Robert Huet a été arrêté dans les derniers jours. L'homme de 63 ans a comparu hier après-midi au palais de justice de Montréal pour faire face à quatre chefs d'accusation de vol.

RÉCIT DES INFRACTIONS

Le 23 mai, un homme âgé d'une soixantaine d'années entre dans la Galerie d'art Cosner, rue Sherbrooke Ouest, au centre-ville de Montréal. Il se dirige dans une section où il est seul. Ni vu ni connu, il décroche un tableau du mur et le cache dans son manteau. Le tableau Maison en hiver est signé par un grand peintre québécois : Marc-Aurèle Fortin. Rendu dehors, il sort le tableau et part à pied, comme si de rien n'était.

Le même voleur revient à la charge le 29 septembre à l'hôtel de ville de l'arrondissement de Lachine. Cette fois la tête couverte d'une casquette, il est accompagné d'un second suspect, âgé d'environ 30 ans, lequel est toujours recherché. Les deux hommes repartent avec un buste de l'explorateur René Robert Cavelier de La Salle qui était exposé à l'entrée de l'hôtel de ville et quittent les lieux à bord d'une camionnette de marque GMC.

Deux semaines plus tard, le cambrioleur vise cette fois la galerie d'art Heffel, au centre-ville de Montréal. Entre 10 h 15 et 10 h 30, il entre dans la galerie en s'exprimant en anglais. Il regarde les oeuvres, puis décroche le tableau Atlantide du maître Alfred Pellan et le place sous son manteau discrètement. Il demande des informations aux employés et sort de la galerie.

Son dernier larcin aurait eu lieu le 28 octobre dernier à la Galerie d'art contemporain, rue Crescent. Robert Huet est ainsi accusé d'avoir volé la sculpture Work inspired Taichi, aluminum No 12, de Jacques Huet. Cette oeuvre d'art a déjà été retrouvée, selon nos informations. Le SPVM n'était pas en mesure hier de nous indiquer si les quatre oeuvres avaient été retrouvées.

Robert Huet, 63 ans.... - image 2.0

Agrandir

Robert Huet, 63 ans.

LONGUE CARRIÈRE CRIMINELLE

Robert Huet avait fait face à la justice pas plus tard que le mois dernier. Il a été accusé au palais de justice de Laval d'avoir volé des appareils électroménagers au Canadian Tire. L'homme de 62 ans a une longue carrière criminelle à son actif. Il a obtenu un arrêt du processus judiciaire en 2016 dans une affaire de vol dans une bijouterie des Cantons-de-l'Est en 2012. Il était accusé d'introduction par effraction et d'agression armée. Vers 3 h du matin, il se serait battu avec le propriétaire de la bijouterie, lequel aurait réussi à le retenir jusqu'à l'arrivée des policiers, rapportait La Tribune à l'époque.

Robert Huet avait écopé d'une peine de 15 mois de prison en 2004 pour une série de vols commis en 2002. Robert Huet et ses deux complices auraient dévalisé une trentaine de commerces à grande surface dans des dizaines de villes du Québec, de l'Ontario et du Nouveau-Brunswick. Le trio de cambrioleurs aurait ainsi dérobé plus de 150 000 $, selon ce que rapportait La Presse en 2003.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer