La GRC assure qu'elle n'est pas impliquée dans une collision mortelle

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a dit dimanche qu'elle ne poursuivait... (ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Lloydminster

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a dit dimanche qu'elle ne poursuivait plus un camion volé lorsque celui-ci a percuté une fourgonnette, tuant trois femmes d'Edmonton.

Deux femmes âgées respectivement de 37 et de 35 ans sont mortes vendredi sur l'autoroute 16, un peu à l'est des limites de l'Alberta et de la Saskatchewan. Une troisième femme, âgée de 53 ans, est morte plus tard.

Selon la version policière, des agents du détachement de Maidstone, en Saskatchewan, enquêtaient sur la présence de trois véhicules suspects vendredi. Le conducteur de l'un d'entre eux, un camion à plate-forme, s'est enfui lorsque les policiers ont tenté de l'intercepter.

Les agents se sont lancés à la poursuite du véhicule. Ils en ont averti leur supérieur qui, après avoir examiné la situation, leur a ordonné d'y renoncer.

La collision serait survenue environ 35 minutes après la fin de la poursuite.

La GRC soutient qu'il n'y avait aucun véhicule de police à proximité de la collision.

La quatrième passagère de la fourgonnette a été hospitalisée à Edmonton.

Un homme de 26 ans a été arrêté et demeure détenu en attendant que des accusations soient portées contre lui.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer