Mosquée vandalisée: un homme de 26 ans formellement accusé

L'imam Youssouf Fofana est venu constater les dégâts... (Patrick Sanfaçon, La Presse)

Agrandir

L'imam Youssouf Fofana est venu constater les dégâts causés à la mosquée ce matin.

Patrick Sanfaçon, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Un homme a été accusé relativement à un acte de vandalisme qu'il aurait commis dans une mosquée de l'est de Montréal.

Gavin Johnson, âgé de 26 ans, a comparu mardi au palais de justice de Montréal. Il est accusé de méfait contre un lieu de culte.

Vers 3h40, mardi, des appels à la centrale téléphonique 9-1-1 ont fait état de vitres fracassées à l'avant et sur le côté de la mosquée Tawuba située sur la rue Ontario Est, près de l'intersection de la rue Fullum.

Les agents du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) arrivés sur place peu après ont pu repérer un suspect dans le voisinage et procéder à son arrestation.

Le SPVM a délégué à la mosquée des techniciens en identité judiciaire afin de recueillir des preuves sur la scène de crime. Aucun objet incendiaire ne semble avoir été utilisé.

Le 2 février, la mosquée Khadijah située sur la rue Centre, dans le quartier Pointe-Saint-Charles, a été la cible de vandalisme le jour même des funérailles de trois des six victimes de l'attentat commis au Centre culturel islamique de Québec.

L'homme âgé de 50 ans soupçonné d'avoir vandalisé cette mosquée, Sylvain Gingras, a plaidé non coupable à un chef d'accusation de méfait public. Il subit présentement un examen psychiatrique.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer