Deux piétons fauchés par une auto décèdent

Vers 15h10, une voiture Mazda 3 sport qui... (PHOTO ÉDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Vers 15h10, une voiture Mazda 3 sport qui circulait en direction est sur la rue Sherbrooke est entrée en collision avec une voiture qui roulait devant. À la suite de l'impact, la Mazda s'est retrouvée sur le trottoir et a percuté deux piétons, un homme de 37 ans et une femme de 51 ans, qui ont été projetés sur plusieurs mètres.

PHOTO ÉDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Annabelle Blais
La Presse

Deux piétons sont morts après avoir été frappés par une voiture sur la rue Sherbrooke à l'angle de la rue Dickson, dans l'est de Montréal.

Vers 15h10, une voiture Mazda 3 sport qui circulait en direction est sur la rue Sherbrooke est entrée en collision avec une voiture qui roulait devant. À la suite de l'impact, la Mazda s'est retrouvée sur le trottoir et a percuté deux piétons, un homme de 37 ans et une femme de 51 ans, qui ont été projetés sur plusieurs mètres. Le SPVM ne pouvait confirmer si ces piétons attendaient de traverser ou attendaient l'autobus.

La Mazda a ensuite frappé un poteau de feux de circulation avant de s'immobiliser.

Des témoins, dont deux policiers en civil, ont porté secours aux piétons. Ces derniers ont été transportés à l'hôpital dans un état critique et sont décédés plus tard. 

Le conducteur fautif âgé de 48 ans a aussi subi des blessures mais sa vie n'est pas en danger. Il sera rencontré par les policiers dans les prochaines heures. Le SPVM a également demandé des analyses sanguines pour y détecter la présence de drogue.

Les deux occupants de la deuxième voiture impliquée dans la collision ont également été transportés à l'hôpital pour traiter un choc nerveux.

Selon les témoins rencontrés par le SPVM, le conducteur de la Mazda 3 sport a été aperçu roulant à grande vitesse dans les secondes précédant le drame.

Sur la Mazda, on peut apercevoir les papiers d'immatriculation temporaire du véhicule, ce qui signifie que le conducteur en était le propriétaire depuis peu.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer