L'UPAC nie avoir piégé Guy Ouellette



Le député Guy Ouellette n'a pas été piégé mais a mordu à un «appât», un «test d'intégrité» qui avait été approuvé par le DPCP et un juge, soutient l'UPAC. «Je suis foncièrement convaincu qu'il va y avoir des accusations dans ce dossier-là», affirme le commissaire de l'UPAC, Robert Lafrenière.

Les faits

Suivez l’événement en direct




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer