Complot pour meurtre à St-Hyacinthe: un des ados non-criminellement responsable

Lors de leur comparution, les deux adolescents avaient... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Lors de leur comparution, les deux adolescents avaient tous deux pris le chemin de l'Institut Philippe-Pinel afin d'y subir une évaluation psychiatrique. Ils sont demeurés détenus depuis.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un des deux adolescents accusés d'avoir planifié meurtres et viol, à Saint-Hyacinthe, en septembre dernier, a été déclaré non-criminellement responsable pour troubles mentaux, mardi, selon Radio-Canada. Le jeune homme de 16 ans demeurera détenu à l'Institut Philippe-Pinel où il sera soumis à des traitements.

En septembre dernier, deux adolescents de 14 et 16 ans ont été arrêtés pour avoir planifié le meurtre de trois de leurs camarades de classe et le viol d'une quatrième.

Ils faisaient face à un total de 23 accusations, dont complot pour meurtre, complot pour agression sexuelle, harcèlement et voies de fait. C'est la mère de l'un des accusés qui les avait dénoncés après avoir découvert des messages troublants sur Facebook.

Lors de leur comparution, ils avaient tous deux pris le chemin de l'Institut Philippe-Pinel afin d'y subir une évaluation psychiatrique. Ils sont demeurés détenus depuis.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer