Conditions de détention moins strictes pour Omar Khadr

Omar Khadr... (ILLUSTRATION LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Omar Khadr

ILLUSTRATION LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Ottawa, Ontario

Omar Khadr, détenu après avoir passé 10 ans à Guantanamo, a été transféré d'un pénitencier de haute sécurité à une prison provinciale au régime moins strict, a-t-on appris auprès de son avocat mercredi.

Le ministère public s'était toujours opposé à un tel aménagement de peine pour ce prisonnier de 27 ans qui a fait appel de sa condamnation aux États-Unis en novembre dernier.

Un tribunal fédéral avait en octobre confirmé son maintien en détention dans des quartiers de haute sécurité mais les juges d'application des peines ont estimé que Khadr ne présentait plus de risque sécuritaire, ouvrant ainsi la voie à ce transfert dans une prison de la province de l'Alberta.

«Nous sommes satisfaits que le Canada reconnaisse finalement qu'Omar n'est pas un individu dangereux», s'est félicité son avocat John Kingman Phillips dans un communiqué.

«Nous croyons que c'est le premier pas du Canada pour donner à Omar les conditions (carcérales) qui correspondent à un ancien enfant-soldat», a-t-il ajouté.

Omar Khadr était âgé de 15 ans en 2002 quand il avait été capturé par les Américains en Afghanistan. Encerclé avec d'autres combattants par les forces américaines, Omar Khadr aurait lancé une grenade, tuant un sergent américain et en blessant un autre, dans un petit village afghan en juin 2002.

En octobre 2010, devant un tribunal militaire d'exception à Guantanamo, Omar Khadr avait plaidé coupable en échange d'une peine limitée à huit ans d'emprisonnement et de son transfert vers le Canada, son pays d'origine, pour y purger sa peine.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer