Procès de Tony Mucci: du sable dans l'engrenage

Tony Mucci est inculpé de dix chefs d'accusation... (Photo: Ninon Pednault, La Presse)

Agrandir

Tony Mucci est inculpé de dix chefs d'accusation relativement à la possession de trois armes prohibées.

Photo: Ninon Pednault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Daniel Renaud
La Presse

Comme promis, Me Claude Olivier, avocat du mafieux Antonio Mucci, a déposé hier une requête destinée à reporter le procès de son client en raison de l'enquête interne de nature criminelle menée contre un enquêteur-vedette du Service de police de la Ville de Montréal.

Ce dernier a joué un rôle primordial dans l'arrestation du chef de clan en août 2010 et le dépôt de l'accusation de possession d'arme qui a suivi.

Dans la requête qui sera débattue le 19 février, l'avocat précise que la perquisition chez son client a été faite sur la foi de sources de l'enquêteur en question, que les dénonciations contenaient des faussetés et des omissions, et que c'est cet enquêteur lui-même qui a pris contact avec Antonio Mucci pour l'aviser qu'il pourrait être la cible d'un enlèvement et que sa sécurité pourrait être compromise.

Les procès de Tony Mucci et de ses deux gardes du corps arrêtés avec lui sont fixés pour mars prochain.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer