Face-à-face mortel: une jeune femme accusée de conduite dangereuse

Marie-Michèle Benjamin... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

Marie-Michèle Benjamin

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une jeune femme de 25 ans, Marie-Michèle Benjamin, a été accusée mercredi d'avoir causé la mort de Robert Albert, alors qu'elle conduisait son véhicule avec les facultés affaiblies en mars dernier sur le pont de l'île Bizard.

Robert Albert... (Photo tirée de Facebook) - image 1.0

Agrandir

Robert Albert

Photo tirée de Facebook

Six chefs d'accusation ont été déposés contre la jeune femme mercredi en lien avec cette tragique collision. Marie-Michèle Benjamin est accusée d'avoir causé la mort de Robert Albert et d'avoir blessé une autre femme en conduisant sa voiture d'une «façon dangereuse». Elle avait consommé plus d'alcool que la limite légale et avait les facultées affaiblies, selon la dénonciation policière.

La résidante de Notre-Dame-de-l'Île-Perrot était au volant d'une Chevrolet Aveo, le matin du 12 mars 2017, vers 6h20. Elle circulait sur le pont de l'île Bizard, dans l'ouest de Montréal. Selon les informations rapportées à l'époque, son véhicule aurait percuté de plein fouet la voiture de Robert Albert qui roulait dans l'autre direction. La passagère de l'accusée a été blessée dans l'accident. Ce face-à-face avait provoqué la fermeture pendant des heures du seul pont reliant Montréal à l'île Bizard.

Marie-Michèle Benjamin devait comparaître au palais de justice de Montréal ce mercredi.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer