Valleyfield: Alain Castonguay accusé de meurtre prémédité

Alain Castonguay est soupçonné d'avoir assassiné sa conjointe,... (Photo Patrick Sanfacon, La Presse)

Agrandir

Alain Castonguay est soupçonné d'avoir assassiné sa conjointe, Johanne Chayer, dans leur résidence de Salaberry-de-Valleyfield.

Photo Patrick Sanfacon, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Salaberry-de-Valleyfield

Alain Castonguay, cet homme de 72 ans qui est soupçonné d'avoir assassiné sa conjointe, Johanne Chayer, a comparu jeudi par vidéoconférence au palais de justice de Salaberry-de-Valleyfield.

Cinq chefs d'accusation ont été déposés contre lui. Il fait ainsi face à un chef de meurtre prémédité relativement au décès de Mme Chayer et à quatre chefs de tentative de meurtre envers des policiers.

Il restera détenu jusqu'à son enquête de remise en liberté, qui est prévue plus tard au cours du mois d'octobre.

Alain Castonguay est soupçonné d'avoir assassiné Mme Chayer, âgée de 65 ans, tard mardi soir ou tôt mercredi matin, dans leur résidence de la rue du Sentier dans le secteur Grande-Île, à Salaberry-de-Valleyfield.

En réponse à un appel téléphonique logé mardi vers 21h30 à la centrale 911, des policiers de la Sûreté du Québec (SQ) s'étaient rendus à la résidence. Par la suite, des coups de feu auraient été tirés en leur direction par le suspect. Un policier de 27 ans a été blessé. Il est toujours hospitalisé pour des blessures sérieuses mais on ne craint pas pour sa vie, selon ce qu'a rapporté la SQ.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer