Pluie d'accusations pour le pilote de drone malheureux

L'Établissement de détention de Montréal (Bordeaux)... (Photo Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

L'Établissement de détention de Montréal (Bordeaux)

Photo Bernard Brault, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Le pilote de drone qui a tenté d'introduire des stupéfiants à l'Établissement de détention de Montréal (Bordeaux) le 3 août dernier et qui a été arrêté après avoir été surpris en flagrant délit par un gardien de prison en congé, a vu une panoplie de nouvelles accusations être déposées contre lui aujourd'hui.

Tyrée Virgo, 46 ans, a été accusé de possession de cannabis dans un but de trafic, de possession de quatre bombes de fabrication artisanale - communément appelées bombes tuyaux -, de possession de fausses pièces d'identité de 27 personnes différentes, hommes et femmes, et d'avoir possédé un poing américain et des armes à plombs alors qu'une ordonnance le lui interdisait.

Virgo faisait déjà face à des accusations de trafic de stupéfiants, de possession d'un poing américain et de bris d'ordonnance. Visiblement, ces nouvelles accusations seraient liées à des découvertes que les enquêteurs des Crimes majeurs de la Sûreté du Québec auraient faites lors de la perquisition dans sa résidence de l'arrondissement Lasalle effectuée dans les heures qui ont suivi son arrestation. Virgo est détenu depuis, la Poursuite s'étant opposée à sa remise en liberté.

Drôle d'oiseau

Rappelons que le soir du 3 août, un agent des services correctionnels en congé qui se trouvait sur une piste cyclable longeant la rivière des Prairies à Laval a aperçu un drone survoler le cours d'eau, atterrir dans le secteur de l'Établissement de détention de Montréal, juste en face, et revenir vers Laval. Il a immédiatement appelé ses collègues à Bordeaux, qui seraient parvenus à intercepter et saisir le colis. L'agent correctionnel en congé a aussi communiqué avec le 911 et les policiers de Laval ont appréhendé le suspect.

Virgo a plusieurs antécédents criminels. Le plus récent date de 2008; il a été condamné à 48 mois pour une affaire de possession d'arme et de bris d'une ordonnance.

Pour joindre Daniel Renaud, composez le (514) 285-7000, poste 4918, écrivez à drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l'adresse postale de La Presse.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer